AUTO-SABOTAGE : Comment arrêter de se saboter soi-même ?

Vous êtes ici : Accueil - AUTO-SABOTAGE : Comment arrêter de se saboter soi-même ?
AUTO-SABOTAGE : Comment arrêter de se saboter soi-même ?2016-12-09T19:11:32+00:00

Auto-sabotage : comment arrêter de se saboter soi-même pour être heureux en amour et réussir sur le plan financier, professionnel et affectif. C’est justement ce que vous allez pouvoir découvrir dans cette page mais aussi dans tous les articles qui sont publiés sur le site et tous ceux qui sont à venir.



[fusion_builder_container hundred_percent= »yes » overflow= »visible »][fusion_builder_row][fusion_builder_column type= »1_1″ background_position= »left top » background_color= » » border_size= » » border_color= » » border_style= »solid » spacing= »yes » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » padding= » » margin_top= »0px » margin_bottom= »0px » class= » » id= » » animation_type= » » animation_speed= »0.3″ animation_direction= »left » hide_on_mobile= »no » center_content= »no » min_height= »none »]

auto-sabotage

auto-sabotage

Auto-sabotage : psychologie

En psychologie un auto-sabotage est un processus inconscient qui vise à faire échouer tout ce que vous mettez en place pour grandir et évoluer dans votre vie. Se saboter soi-même est en faite un système d’auto protection que vous avez vous même mis en place inconsciemment pour vous protéger. C’est généralement pendant l’enfance ou l’adolescence que ce produit ce genre de programmation inconsciente. Suite à un choc émotionnel ou traumatisme pour lequel vous n’étiez ni assez mature ni assez bien équiper à supporter psychologiquement, votre subconscient prend alors automatiquement le relais pour vous protéger et il va mettre en place tout un système et rouage pour soulager dans un premier la douleur et le traumatisme puis mettre en place des méta programmes qui vont agir sournoisement, en pilote automatique dans votre inconscient toute votre vie si vous ne les désactivez pas. En fait ce qui vous a protéger dans le passé grâce à ce que votre subconscient à mis en place dans la partie inconsciente de votre esprit, va s’avérer à 80% du temps devenir un blocage psychologique à l’âge adulte qui va vous bloquer et vous empêcher d’avancer et progresser dans certains domaine de votre vie. Mais la bonne nouvelle c’est que vous pouvez désamorcer et désactiver ses méta programmes qui sont en pilote automatique et qui fonctionne a votre insu sans votre approbation. Plus vous devenez conscient dans votre vie plus vous pouvez prendre le contrôle de vos capacité latentes. 

Auto-sabotage : financier 

Un auto-sabotage financier peut parvenir de causes illimitées c’est pour cette raison qu’un travail sur soi est indispensable pour trouver la cause ou les véritables causes de ce blocage psychologique sur le plan financier. Vous devez commencer par mettre en lumière votre rapport secret à l’argent et accepter avec humilité ce qu’il en est réellement pour vous et où vous en êtes sur votre rapport à l’argent. Plus vous serez honnête avec vous même, plus vous serez dans l’humilité et l’acceptation de reconnaître que vous avez un problème avec l’argent plus vitre vous serez en mesure de supprimer votre blocage psychologique avec l’argent. Mais parfois vous découvrirez que votre auto sabotage inconscient avec l’argent et sur le plan financier prend sa source dans un domaine qui était totalement à l’opposé de l’argent. Comme je l’explique brièvement sur la page « à propos », j’ai moi même longtemps eut un blocage avec l’argent et encore aujourd’hui je travaille sur moi même pour supprimer définitivement mes blocages psychologiques avec l’argent. Ce que j’ai découvert ces que mon blocage avec l’argent était en fait un blocage affectif dû a un choc émotionnel et des traumatisme à répétition durant le divorce de mes parents alors que j’avais 8 ans. Tant que vous ne traitez pas la cause réelle du blocage en profondeur dans votre subconscient votre auto-sabotage financier continuera à agir inconsciemment. Sachez aussi que vous ne vous libérez jamais totalement d’un traumatisme mais vous pouvez apprendre à le désactiver à chaque fois qu’il se réactive suite à des événements qui font référence au gros choc émotionnel qui avait déclenché le processus initialement. 

Auto-sabotage : amoureux

Un sabotage amoureux psychologie est toujours étroitement lié au domaine financier et professionnel. Un sabotage financier ou professionnel est le parfait moyen pour se saboter sur le plan amoureux car qui dit pas d’argent ou échec financier entraîne de répercutions automatique dans une relation amoureuse et affective. Pareille un échec professionnel vous conduit tout droit à la case chômage mais encore une fois c’est une stratégie inconsciente du subconscient pour s’assurer que vous n’aurez pas d’argent et sans travail et sans argent il n’y a pas d’amour possible car sans argent et sans travail pas de moyens financiers pour fonder une famille et nourrir les siens. On ne vit plus d’amour et d’eau fraîche, c’est impossible dans notre vie moderne et votre subconscient le sait alors si vous avez des peurs inconscientes sur le mariage, la vie de couple, le fait de fonder une famille et d’avoir des enfants, alors vous allez mettre inconsciemment des stratégies, des auto sabotage qui vont faire tout ce qu’ils doivent faire et produire pour s’assurer que votre relation amoureuse échoue. Un auto-sabotage amoureux peut là aussi prendre une multitude de forme et changer de stratégie quand vous débusquez une des solutions que votre subconscient utilise pour saboter votre relation amoureuse. Encore une fois, travaillez avant tout sur les causes profondes plus vous supprimerez les causes profondes plus vous vous libérerez de cet auto-sabotage inconscient qui vous gâchent la vie, vous bloquent et vous empêchent de vivre une pleine et totale réussite sur le plan financier, professionnel et affectif.  

Mécanisme d’auto sabotage

Le mécanisme d auto sabotage est à la fois simple mais très sournois car même si vous débusquez une manière que votre saboteur opère pour saboter vos plans, vos entreprises ou autre il va changer de forme car quand il a été crée inconsciemment par vous même c’était pour vous protéger et il veut continuer à exercer sa fonction. Encore une fois, c’est pour cette même raison que vous devez à tout prix vos focaliser sur la découverte des véritables causes. Allez aussi loin qu’il le faut pour faire table rase de tous ces rouages psychologiques négatifs et limitant qui vous bloquent et vous empêchent d’exprimer la plus haute expression de vous même maintenant que vous êtes adulte. Sachez que votre subconscient est extrêmement puissant et des méta programmes d’auto-sabotage peuvent avoir des portées et des conséquences très graves. Si vous avez de la culpabilité pour une chose très mal que vous avez faites, des sabotages internes peuvent vous conduire à un grave accident ou autre type de tragédie pour vous et votre vie. Vous ne devez vraiment pas prendre ses mécanisme d’auto-sabotage à la légère car ils peuvent être ou devenir la source et la cause de grandes frustrations et de grandes tragédies. vraiment je ne plaisante pas sur ce point car suivant la souffrance que vous avez enduré, suivant le choc émotionnel ou le fort traumatisme que vous avez vécu, votre subconscient peut aller très croyant bien faire pour vous protéger. Il ne s’éloignera pas de sa fonction première qui est de protéger la vie, votre vie, mais il bloquera tout le système interne d’accroissement et d’évolution dans votre vie.

Auto sabotage relation amoureuse

Si vous avez la peur de l’engagement, si vous avez peur de l’amour ou plutôt de tomber amoureux, si vous avez indirectement peur de souffrir à cause de l’amour ou d’une relation amoureuse, ou encore si vous avez en vous des peurs inconscientes face à l’amour, le mariage, la famille, avoir et assumer des enfants, vous avez de fortes chance de mettre inconsciemment en place tout un système d’auto-sabotage pour justement ne pas vivre encore plus fort ses peurs qui vous hantent. Même si vous sentez au fond de vous que vous vous refusez et vous privez de bonheur, rien à faire ses peurs inconscientes seront les plus fortes tant que vous ne déciderez pas fermement de les affronter pour vous rendre au bout du compte qu’elles n’étaient pas fondées et qu’en vérité une peur n’existe que parce que vous lui donnez le droit d’exister et vivre en vous. Le problème avec le sabotage amoureux c’est que vous pouvez très bien affronter votre peur et passer à l’action et engager une relation amoureuse mais dès qu’elle prendra une tournure plus sérieuse en vous dirigeant vers le mariage ou avoir des enfants, alors vos saboteurs internes vont commencer à ce réactiver pour faire voler en éclat votre relation amoureuse. Votre partenaire ne comprendra pas sauf si vous lui avez déjà ouvert votre cœur. Mais pour qu’il puisse vous aider à dépasser et supprimer ses peurs inconscientes vous devrez déjà vous en savoir plus sur la véritable cause de toutes vos peurs mais cela ne s’arrête pas là, vous devrez travailler sur vous même pour les éradiquer et les supprimer. 

Saboter ses relations amoureuses

Comment arrêter de saboter ses relations amoureuses ? Comme vous pourrez le lire dans le dernier chapitre ci-dessous, chercher et trouver la cause de votre cet auto-sabotage, chercher et trouver pourquoi vous faites cela vous permettra de reprendre la contrôle et bloquer ce processus qui fait échouer vos relations amoureuses. Aussi je vous suggère d’en parler rapidement à votre partenaire si vous ce genre de saboteur en amour.

Dites à votre amoureuse ou votre amoureux que vous avez peur de la relation amoureuse, peur du mariage, peur du divorce, peur d’avoir des enfants, peur de tout gâcher, peur de la ou le faire souffrir, peur de ne pas assumer …etc….etc. Une fois que vous aurez avoué à vous même et à l’autre vos peurs, vous aurez déjà fait un grand pas vers l’auto libération.

Et en plus l’autre comprendra mieux certains de vos comportements particuliers dû à vos saboteurs internes. Après si vous avez de telles peurs, il y a de forte chance qu’elles proviennent de problèmes familiaux anciens au sein de votre famille, suite à divorce, des violences conjugales entre vos parents, suite à une rupture amoureuse douloureuse ou encore suite à un viol, des attouchements, de l’inceste ou tout autres événement qui ont pu entraîner un choc émotionnel fort ou un traumatisme même si vous pensez que tout va très bien pour vous. Il n’est pas normal de se saboter soi-même.

Saboter son couple 

Je vais vous raconter comment une amie à saboter son couple et comment son couple à faillit tout simplement éclater.  

Mon amie était toute petite quand ses parents ont divorcé, elle avait à peu près 2 ans et demi et était la petite dernière d’une fratrie de 3 enfants. Et il y a maintenant 3 ans (à l’heure où j’écris ces lignes) sortant d’une épreuve familiale difficile dont je ne m’étalerais pas, elle est tombée enceinte de son troisième enfant, la grossesse c’est bien passée et après la naissance du petit, fatiguée et avec du mal à gérer au début ses 3 garçons, elle a fait une petite déprime ou dépression. Avec son mari ils n’était plus sur la même longueur d’onde et le truc c’est qu’il c’est réveillé chez elle un vieux choc émotionnel et traumatisme qui était le divorce de ses parents alors qu’elle n’avait que 2 ans et demi.

A cette âge là vous comprenez ce qui se passe mais vous n’avez pas les mots pour décrire votre souffrance. Elle commencé à devenir suspicieuse envers son mari qui n’est absolument pas un coureur. Bref dans son travail une collègue c’était rapproché de lui et il se confiait à elle pour soulager sa souffrance vis à vis de sa famille et des problèmes avec sa femme. Mais si vous analyser bien, à un niveau inconscient en fait ce qui se passait c’est que c’est mon amie qui a déclenché et activé tous ces saboteurs internes et elle se remettait à vivre ce qu’elle avait vécu enfant lors du divorce de ces parents.

L’arrivée de son troisième enfant faisait référence inconsciemment à elle même car elle était elle aussi la troisième et les infidélités de son père envers sa mère avaient débuté à la naissance de mon amie. Donc inconsciemment elle a activé son subconscient, qui, avec son incroyable puissance commençait à recréer les mes conditions et événements qui avaient détruit le couple de ses parents et la famille. Elle était donc en train de recréer et revivre le même schéma familiale. Mais je reparlerais de ce sujet « revivre le même schéma familiale ». 

Voilà cette petite histoire réelle, vous permet de voir la relation de cause à effet dans son intégralité et de voir la portée des saboteurs internes.



Crise de couple

Ps : heureusement, ils ont réussi à sauver leur couple et leur famille mais vous avez vu à présent la corrélation entre les conditions et les événements. Vous avez pu voir comment les causes profondes d’un problème non résolue ont pu avoir raison d’un couple et d’une famille tout entière. Et sachez que cette histoire ce répète dans de nombreux couple et famille partout dans le monde car ce genre de problèmes non pas de sexe, ni de religion, ni de couleur de peau. C’est d’ailleurs pour ce genre de répercutions que l’éclatement des familles et les divorces sont un des pires fléau qui se repend dans l’espèce humaine. Nous ne mesurons pas encore l’impacte profond que cela va entraîner à long terme sur les individus, les familles mais pire encore sur les répercutions au niveau des nations. Le divorce est l’un des pire fléau car l’éclatement familiale et des valeurs de la famille sont à la base de la prospérité individuel. Et la prospérité d’un pays se mesure à la prospérité de chaque individu du pays. Le couple et la famille sont en quelque sorte une entreprise. La prospérité et l’indépendance économique sont favorisé pour les familles soudées, unies qui vivent en paix et en harmonie. 

Mon souhait le plus cher et que les jeunes générations reviennent à des valeurs morales et familiales que plusieurs générations d’individus ont fait volé en éclat dans les années 60, 70, 80 et 90. 

Il est normal de vivre parfois des problèmes au niveau du couple. Une crise de couple peut survenir de temps à autre mais le divorce et la séparation ne sont pas la solution, bien au contraire et vous risquez de revivre encore et encore des ruptures. Cela est aussi dû à ce que trop de jeunes individus croient que la passion amoureuse du début c’est l’amour. L’amour revêt des aspect bien plus grand que la simple passion amoureuse et sexuelle de chaque début de relation amoureuse. L’amour est quelque chose qui se construit pas à pas et il a autant de facettes que le diamant mais vous devez accepter de cheminer ensemble, d’apprendre à connaître l’autre et de continuer à découvrir tout au long de l’existence les nouvelles facettes de son mari ou de sa femme. Nous sommes en perpétuel évolution sur le plan psychologique et spirituel donc vous devez sans cesse réapprendre à connaître l’autre. Vous avez là un des grands secret de la réussite du couple et de sa longévité.

Se saboter soi-même : pourquoi et comment ?

Pourquoi se saboter soi-même ? Vous devez prendre conscience que nous avons tous plus ou moins un côté en quelque sorte masochiste. On s’interdit le droit au bonheur ou le droit à la richesse et la réussite parce que inconsciemment nous avons une mauvaise image de nous même ou encore par un manque de confiance en soi. S’interdire le droit d’être heureux est une cause inconsciente de beaucoup, beaucoup de personne. Se saboter c’est se garantir inconsciemment à soi même que tout va se passer de travers et échouer. C’est le côté pervers, négatif et destructeur de l’humain en action. La personne ne s’autorise pas le bonheur et se refuse le droit de réussir sa vie.

Comment se saboter soi-même ? Pour vous saboter vous même, ne faites surtout rien pour supprimer les blocages psychologiques que vous pouvez avoir dans certains secteur de votre vie. Ne tentez surtout pas de trouver la cause profonde et réelle de vos problèmes car vous risqueriez d’être heureux, trouver le bonheur et connaître la réussite sur le plan financier, professionnel et affectif. Vous avez bien compris que je suis ironique dans ce que je viens de vous dire. 

Comment supprimer l’auto-sabotage ?

Vous devez prendre la décision d’arrêter de fuir car la fuite ne résout jamais un problème. La fuite ne fait que repousser l’échéance et le jour des comptes. Mais plus vous attendez plus l’ardoise sera salé. Et ce qui est paradoxal c’est que se saboter soi-même inconsciemment pour ne pas souffrir, vous fera au bout du compte souffrir à répétition tant que vous n’aurez pas désactivé tout les saboteurs qui font échouer tout vos plans et tout vos désirs de réussite sur le plan financier, professionnel et affectif. 

Donc pour stopper et supprimer définitivement vos saboteurs internet, trouver les causes profondes en vous et allez même plus loin en analysant votre histoire familiale et l’histoire personnel de vos parents. Car vous trouverez beaucoup de réponse à vos fonctionnement et vos peurs inconscientes en posant des questions à vos parents et en vous renseignant sur les problèmes qu’ils ont eu jeune, sur les peurs qu’ils avaient eux même, sur toutes les difficultés qu’ils ont rencontré etc…etc.

Vraiment l’analyse du fonctionnement de vos parents peut vous apporter de nombreuses réponses. Sondez les discrètement pour apprendre à mieux vous connaître vous même car vous êtes la somme de votre papa et de votre maman à la source.

Ensuite allez au cœur du problème, de votre problème en trouvant la cause profonde et une fois que vous saurez exactement d’où vient votre problème vous pourrez désamorcer tous vos saboteurs un par un et les rendre ainsi inactif et inoffensif. 

 

Sabotage

Dites moi dans les commentaires ce qui va se passer pour vous si vous continuez à laisser encore agir dans votre vie vos saboteurs psychologiques.

Expliquez moi dans les commentaires dans quel domaine et secteur de votre vie vous vous sabotez vous même, dites moi comment et pourquoi vous vous sabotez.

 

 [/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]

60 Comments

  1. Yohan 28 août 2018 at 10 h 52 min - Reply

    Bonjour
    Merci pour cette article, il m a permis de vraiment mieux comprendre ma partenaire avec qui je vis actuellement une grave crise dans notre couple.
    À l’heure où j’écris ces lignes, elle a décidée de prendre du recul en allant passer quelques jours chez ses parents. Nous avions prévu de nous marier en novembre, je ne sais pas si cette information peut vous aider à répondre à mon interrogation.
    Ma question est : comment puis je l’aider ? Mis à part respecter sa décision « d’éloignement » et de l attendre, quelle attitude dois je adopter ?
    Lui envoyer juste un message pour lui dire : bonjour mon Amour et bonne nuit. Ou devrais je »être plus insistant » ?
    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Steve Etherington 7 septembre 2018 at 8 h 29 min - Reply

      Bonjour Yohan, j’ai lu attentivement votre message. Pour être hônnete avec vous, je crois qu’il serait plus sage de patienter car si elle fait machine arrière brusquement c’est qu’il se passe quelque chose en elle.

      Etre insistant et mettre la pression ne vous serait pas de grande utilité.

      Essayez de renouer le dialogue et la communication pour mieux comprendre se qui lui arrive. Il ne faut pas que vous soyez en demande, soyez l’homme fort, confiant et rassurant. Laissez la revenir d’elle même. Envoyez lui en esprit toutes vos meilleures ondes et pensées.

      Demandez lui les 2 choses les plus importantes qu’elle a besoin de ressentir et recevoir de vous.

      Ce peut être la sécurité, l’amour (par les mots), des gestes ou des paroles précises et encore n’importe quoi d’autre. Prenez très au sérieux ceci car nous avons tous besoin de recevoir quelque chose de particulier en amour de notre partenaire pour nous sentir aimé et en sécurité. Ceci est différent pour chaque individu suivant sa personnalité et son passé.

      Peut-être qu’elle a peur de l’engagement et ce que cela implique. Le remède c’est la communication pour comprendre l’autre.

      Bien à vous

      Steve

  2. Amelie 13 juillet 2018 at 13 h 45 min - Reply

    Bonjour, en faisant des recherches je suis tomber sur votre page. Je me suis trouver dans beaucoup de choses.
    En premier lieu j’ai 32ans. Depuis mon enfance j’ai subit du harcelement a l’école. Nombreuses ont été les mauvaise pensée mais j’ai passé outre. Cela a durée une partie de ma primaire et toute mon adolescence. Mes parents n’ont pas compris les problèmes que j’avais. Donc je me suis enfermée sur moi même. Tres seule.
    Ensuite je suis entrée en apprentissage. Pareil harcèlement morale par la patronne. Je m’auto punissais en me blocant la mâchoire et aitre partie de mon corps sans le vouloir.
    Malheureusement ca deviens un cercle vicieux. J’ai actuellement des bolcages de la parole. Ma gorge se serre et rien ne veux sortir. Les larmes qui montent. Tremblements. Que se soit en milieu privé ou professionnel. Jen peux plus. Pourriez vous m’aider? J’aimerais me retrouver, avancer dans la vie. Surtout aussi que ca joue sur l’education de mes enfants. Merci a vous

    • Steve Etherington 16 juillet 2018 at 9 h 48 min - Reply

      Bonjour Amélie,

      J’ai lu attentivement votre message et vous avez clairement des symptômes psychosomatiques. En clair les blocages psychologiques qui se traduisent et se répercutent au niveau du corps et en l’occurence Vous sur le plan fonctionnel de la mâchoire.

      Je vous cache pas que par internet, c’est pas évident de traiter et aider sérieusement quelqu’un.

      Des entrevues en personne donnent de bien meilleur résultat.

      A quelle endroit vivez vous ?

      Avez vous la possibilité d’aller voir un psychologue proche de chez vous ?

      Concretement, je pense Amélie que vous êtes plus que dans l’auto-sabotage. Le problème remonte à votre enfance et donc il y a un blocage psychologique. Le but est de trouver la cause profonde, et de chercher dans votre enfance.

      Voulez vous me parler de vous et de votre enfance ? Parlez moi de vous et de votre famille ?
      Avez vous vécu des faits ou des événements particulier sur le plan émotionnel ? (Même si cela vous parait anodin)

      Bien à vous,

      Steve

      • Amelie 16 juillet 2018 at 10 h 32 min - Reply

        Bonjour,
        Cela est tres dur a expliquer.
        Je sais pas par où commencer.
        Je vis en alsace dans le haut rhin.
        Tout a commencer aux differents déménagements causé par le travail de mon père.
        Etant une enfant differentes car tres grande pour mon age rousse et tres gentille et surtout tres sensible je ne réussissais pas a m’intégrer.
        Arriver en cm2 , deja en primaire oui, je subissais des moqueries. Je n’arrivais pas à me défendre.
        Arrivant au collège, là ca été plus que dur. Des coups, des insultes, isolement complet. Prof, directeur et surveillant ne me croyais pas. J’ai changé 3x de college.
        Mes parents ne me croyais pas pensant que j’en rajoutais. Du coup je me suis renfermer. Je ne parlais plus, je subissais. La a commencer des pensées malsaines. Envie de suicide, pourquoi on me faisais ça, quelle est ma place ici………. et j’en passe.
        Ensuite mon Cap. C’était repartit. Ma confiance en moi etait tellement peu presente , je dirais meme brisé. Oui aujourd’hui aussi je suis brisée.
        Harcelement moral. Ma patronne ma fais subir des choses que je ne pensais pas possible. La toujours mes parents ne l’ont pas vu car je disais rien. J’avais honte. Je pensais mériter tout ça.
        Aujourd’hui, je suis mariée 2 enfants. 2 filles 5 et 8 ans. Ma filles ainee est comme moi. Manque de confiance en elle, agressive envers les autres.
        Moi sur le milieu privé comme professionnel je n’arrive pas exprimer mes sentiments quelqu’ils soient. Colere tristesse joies……… je bloque. Ventre qui se noue, gorge qui se contracte, qui fais mal. Meme avec ma famille et mon mari. Personne ne sais tout ca. Je ny arrive pas. A mon travail actuel , on me reproche de ne pas etre moi meme, de jouer un role et pire d’etre hypocrite. J’en peux plus.
        Je suis en vacance en ce moment . Je n’arrive pas a en profiter.
        Je me met dans mon coin, je lis je parle pas…..

        • Steve Etherington 9 septembre 2018 at 13 h 21 min - Reply

          Bonjour Amélie, tout d’abord désolé de vous répondre seulement maintenant mais je reçois énormément de message. Je préfère mettre du temps à répondre aux messages car je veux prendre de bien comprendre et prendre aussi le temps de répondre avec un vrai échange pas seulement 2 lignes à la « « va vite ».

          Votre message me parle car j’ai récemment vu un reportage très intéressant sur les personnes aux cheveux roux et j’ai même appris qu’il y avait un grand rassemblement de personnes rousse chaque année. Les parents roux et enfants roux peuvent se connecter, partager et échanger sur leur vécu enfant, adolescent et adulte. Apparemment beaucoup de personnes peuvent enfin parler de leur difficultés personnelles avec des personnes « qui leur ressemble » et donc qui se comprennent intérieurement.

          Cela permet aussi d’aider des enfants qui comme vous ont subi des violences verbales, physiques et psychologiques.

          Cela vaudrait peut-être le coup d’étudier cette piste pour essayer, ca ne coute pas grand chose, juste le déplacement et l’hôtel. L’avantage c’est que vous pourrez peut-être vous lier d’amitié avec des personnes qui vous comprennent et pourront vous aider à supprimer certain blocage psychologique lié à votre passé.

          Trouver la paix intérieure n’est pas une chose facile car cela demande un travail sur soi conséquent et encore plus quand on a vécu par le passé des épisodes de souffrance et de douleur.

          Ce qu’il faut que vous compreniez et preniez conscience c’est que toutes conditions extérieures dépend de l’intérieur. Pour changer les choses dans votre vie, vous devez commencer par changer votre dialogue intérieur, changer vos croyances profondes et inconscientes, changer vos modes de fonctionnement, certains comportements, changer certains schéma psychologiques sur votre façon de penser, voir les choses et sur votre façon de communiquer.

          Vous devez aussi faire un travail sur votre émotionnel pour prendre le contrôle de toutes vos émotions afin de mieux gérer vos manière de réagir dans votre vie sociale, professionnelle et affective.

          Comme ca sur internet, ce n’est pas possible de vous apporter toute l’aide nécessaire car il faut une intéraction dynamique réelle en personne. Pour vous aider vous pouvez donc soit chercher un(e) psychologue ou alors un(e) coach de vie qui vous aidera à faire les changements nécessaires.

          Pouvez vous m’expliquer ce qui se passe exactement avec votre famille et votre mari ?

          Pouvez vous m’envoyer une photo de vous en message privé ?

          Une photo m’aidera car mieux vous aider à distance.

          Cordialement,

          Steve

  3. Lamiss 3 juin 2018 at 15 h 06 min - Reply

    Bonjour Thomas en lisant ton commentaire ça me fait plutôt penser au syndrome du stress post traumatique SSPT tu en as tous les symptômes je te conseille de lire les livres de Boris cyrulnik.
    Également « la méthode TRE pour se remettre d’un stress post traumatique «  de David Berceli.
    Tu pourrais aussi faire des séances de Neurofeedback chez un praticien
    Bon courage
    Lamiss

    • Steve Etherington 25 juin 2018 at 11 h 44 min - Reply

      Merci d’avoir posté ce message à destination de Thomas.

      Bien à vous

      Steve

  4. lisa 26 avril 2018 at 21 h 10 min - Reply

    Bonjour Steve,

    merci pour votre article.
    je ne sais pas pourquoi je me retrouve dans une telle situation aujourd’hui.. jai dû quitter paris en cata, il y a 2 ans, jai perdu mon argent, mon appart, plus de boulot, une dépression suite à une passion de 5 ans.. là au rsa, proche de ma famille tout en étant assez isolée en province, sans boulot, sans enthousiasme pour cette ville sans repère, en souffrance, dans une relation yoyo de 8 mois frustrée avec un homme plus jeune de 20 ans, addict au jeu, alcool et fumette.. jai eu 15 ans de galère..
    je suis créative et HPE jai fait plusieurs boulots jai été styliste free lance tout en étant assistante d’architecte.. jai économisé et tout perdu en 4 ans.. j’étais enthousiaste et pleine de passions..

    jai été élevée par mes grands parents jusqu’à à 5 ans, puis ai vécu avec des parents absents et froids encadrée avec des nourrices et à 6 ans, jai eu un pédophile avec attouchements.

    jusqu’à 37 ans, ça allait .. mais suite à un avortement et une séparation, jai été dans l’obssession de construire ma famille et en recherche d’un partenaire.. or, je n’ai eu que des histoires non constructives avec des hommes égoistes et peu enclin au couple. et surtout un coup de foudre et une passion qui m’ont démoli.. je vois que je suis dans une répétition une boucle néfaste..
    je suis très mal.. dans une histoire de nouveau avec un homme charismatique et destructeur qui a aussi des qualités .. on arrive à avoir de la complicité, des fous rires, de la tendresse, on se voit tous les jours, mais depuis 2 mois il refuse le sexe sous prétexte de chasteté.il dit que le sexe le dégoute, pourtant ça allait avec moi et ça me rend hystérique il m’envoie des messages paradoxaux et quand il est cool et présent, je pique des crises parce qu’il dort sur le canapé et pas moyen de discuter avec lui… je suis frustrée.. de plus, y a 3 jours, suite à une « crise » matinale de mauvaise humeur, jai eu l’impression de saboter la relation le soir venu chez une connaissance en l’accueillant froidement et où je me suis sentie prise dans un jeu de forces masculines. je suis choquée qu’il se vante devant moi à cette connaissance (cet homme « qui avait l’air bien », racontait son dernier « tourisme sexuel »!!et provoquait mon copain.) qui se vante donc d’avoir fréquenté des tripots il y a 5 ans et payé pour coucher.. je ne sais pas si c’est vrai, je suis rentrée chez moi, dégoutée du manque de tact, et mon copain n’a pas repris contact. je suis dégoutée car on venait de partager des moments intimes chez moi on avait passé les journées ensemble au soleil à marcher à cuisiner à etre bien .. mais bon!! je ne me sens pas désirée par lui puisqu’il ne veut pas de sexe.. et cependant qu’il aime etre avec moi chez moi et moi aussi mais vexé que je sois fachée (il vit chez sa mère à 33 ans castra et jalouse).

    je vous remercie de votre attention et espère une réponse de votre part… alors que jaimerai relancer une activité sur le net de tshirt et de tableaux sérigraphies, je me noie dans des passions amoureuses, car l’intime avec un homme (le partage intime, la complicité..) est une obsession, de construire un couple.. et je me sabote dans tous les domaines.. je sais que l’affectif a entraîné tout le reste, le pro, le financier.. je ne supporte pas d’être privé d’intime, de me retrouver seule… MERCI DE VOTRE REPONSE

    • Steve Etherington 25 juin 2018 at 10 h 59 min - Reply

      Bonjour Lisa, tout d’abord désolé de vous répondre seulement maintenant mais ces derniers mois ont été intense, mouvementé et clairement je n’avais que très peu de temps pour moi et pour répondre aux messages sur le site Psy en ligne.

      J’ai donc lu votre long message à plusieurs reprise pour analyser votre situation et pour essayer de vous comprendre le mieux possible.

      Sur internet c’est compliqué comparé à un suivi et des discutions en mode réel car dans une relation réelle ont peu intéragir immédiatement et rebondir sur une réponse et creuser en posant des questions sur ce qui se dit ainsi sur ce que l’on ressent. (L’intuition)

      Internet est donc très limité pour une relation d’aide à la personne.

      Si vous étiez proche je vous aurai proposé une entrevue.

      Avant d’oublier je vous suggère de lire et étudier de toute urgence le livre « je réinvente ma vie, vous valez mieux que vous ne pensez de Jeffrey E.Young et Janet S.Klosko »

      Ce livre vous aidera à identifier vos schémas psychologiques, vos schémas de comportement et vous découvrirez les schémas précoces d’inadaptation à l’oeuvre En vous.

      Un schéma précoce inadapté est un mode de fonctionnement et de comportement que vous avez mis en place inconsciemment dans votre enfance ou adolescence en général pour faire face à un choc émotionnel ou à un traumatisme.

      Ca peut être très vaste et anodin ou lié à des événements plus graves et plus importants.

      Un schéma précoce inadapté est un mode de fonctionnement et un mode de comportement que vous avez donc mis en place le plus souvent inconsciemment pour faire face à la souffrance pour vous protèger émotionnellement et (ou) physiquement. Ces modes de fonctionnement et de comportement deviennent inadptés quand vous prenez de l’âge car avant ils vous ont « protégé » mais maintenant ils vous bloquent dans votre vie, votre évolution et vos aspirations les plus profondes.

      Et là je peux vous dire que je sais de quoi je parle car je l’ai vécu personnellement.

      Ils sont donc inadpaté à votre vie actuelle mais sont toujours à l’oeuvre à l’intérieur de vous.

      Donc « la solution est en vous » et pas ailleurs, mais je suis sûr que vous le savez déjà d’intuition et de ressenti.

      Il y a un autre livre que je vous conseille car l’auteur a lui aussi fait l’expérience de ces vieux schémas intérieur qui vous bloquent dans toutes les sphères de votre vie. Lui c’était surtout sur le plan financier mais lié à d’autres choses inconscientes. Ce livre pourra aussi vous aider, vous servir d’exemple comme base de travail pour vous libérer.

      Ce livre c’est « les secrets d’un esprit millionnaire T.Harv Eker ».

      Ensuite j’aimerais vous dire, ne cherchez pas ailleurs qu’en vous. Une fois que vous aurez mis au clair tout à l’intérieur de vous, votre vie se mettra à changer rapidement, vous commencerez à attirer les bonnes personnes et vous rencontrerez toutes les personnes que vous devez rencontrer pour réaliser et matérialiser vos aspirations les plus profondes.

      Quel âge avez vous actuellement Elise ?

      Quelles sont les 2 questions auxquelles je vous réponde pour vous aider ?

      Cordialement,

      Steve

  5. Thibault 11 février 2018 at 17 h 10 min - Reply

    Bonjour,

    Je ne sais pas si ce qui m’arrive est du à des blocages mais je manque cruellement de confiance et d’estime de moi, pourtant je sais que je suis une personne génial au niveau des valeurs, etc mais j’entends toujours cette petite voix me dire que je suis con ou débile ou que je fait n’importe quoi l… qui me dévalorise en soi. Du coup j’ai peur du regard des autres, je suis devenu égocentrique et je déteste ce que je suis devenu. Et toutes ces choses mes créer comme des blocages, je ne suis plus moi même, j’ai beaucoup de mal à m’exprimer, à donner mon avis et à tenir une conversation. Je me sens extrêmement inintéressant et je suis anxieux/stessé en permanence et cela s’amplifie quand je suis avec autrui et c’est horrible.

    A l’âge de 10 ans mes parents se sont divorcé, ma grande soeur la très mal vécu crise de pleurer, allez retour chez le psy mais moi ça ne m’a rien fait. Il faut dire que je n’ai presque aucun souvenir de mon enfance qui pourtant n’a pas été mal heureuse.
    J’ai vécu à moitié avec ma mère et moitié avec mon père jusqu’à l’âge de 16 ans puis à temps complet chez mon père jusqu’à mes 18 ans je voyais ma mère 2 à 3 jours par mois et je devais m’occuper de mon père handicapés. Une très basse estime de lui, un manque affectif évident puisque l’on ne se parlait presque jamais. J’ai changer d’école en seconde et j’ai eu beaucoup de mal à m’intégrer mais je n’ai pas cherché à faire d’effort particulier, ça ne me dérangeait pas plus que ça et je pense que c’est depuis ce moment que j’ai vraiment commence à manquer de confiance en moi. J’ai été victime de deux agression avec humiliations à l’âge de mes 17 ans et je ne sortais pas beaucoup de chez moi, je n’avais que quelques vrai ami. J’ai ensuite commencé un bts et ayant encore du mal à m’intégrer, j’ai été victime de moquerie, méchanceté en me disant que j’étais con, etc du à mon manque de confiance en moi, pas parce-que je le suis. Et comme je ne m’énerve jamais et j’ai du mal à exprimer ce que je ressent, je pense que je refoule et une déchirure se créer en moi. En fait je pense que j’ai tellement chercher à régler les conséquences de ce problème, être trop sur la défensive, un peu d égocentrisme, peut du regard des gens, j’en ai oublié mon vrai problème le manque de confiance et d’estime et probablement d’autres je ne sais pas, j’ai tellement chercher à modifier les branches de l’arbre alors que je devrais modifier les racines que mon cerveau est complètement embrouillé, je me suis créer tellement de blocage mental que c en ait devenu insupportable, j’ai un stress énorme en moi que je n’arrive pas à faire sortir sauf en méditant mais ce n’est pas assez fort. En fait je pense que je préférais comme j’étais avant a ne pas me soucier de mon manque de confiance même si je sais que je veux le régler et que j’ai déjà fait des progrès mais je ne vois pas le bout du tunnel.

    Peut être devrais-je consultez un psy, mais j’aime avoir l’avis de quelqu’un, peut être remarquerez vous la cause du problème. Je vous remercie d’avance.

    • Steve Etherington 27 février 2018 at 10 h 38 min - Reply

      Bonjour Thibaut, j’ai lu attentivement votre message pour comprendre les shémas psychologiques à l’oeuvre. Ce que vous avez vécu, beaucoup d’autres personnes le vivent ou l’on vécu.

      En lisant j’ai pensé immédiatement à participer à un cercle d’écoute ou tout le monde s’exprime face aux autres dans un petit groupe de personne où chacun exprime et apprend à communiquer sur ses problèmes, ses souffrances…etc.

      Consulter un psy est une option mais n’est en soi pas la solution. Je veux dire par là qu’un psychologue vous apportera une écoute, un regard mais la solution est vous et nulle part ailleurs.

      A un moment donner vous devez être capable de vous dire à vous même, « c’est bon je me fout du regard des autres et du jugement des autres »

      Je vous suggère de lire les livres de Joseph Murphy qui pourront vous être d’une grande aide psychologique. Si vous ne devez en lire qu’un, lisez « la puissance de votre subconscient » vous y apprendrez l’importance d’apprendre à gérer ses émotions et aussi vous pourrez apprendre comment programmer son subconscient pour la réussite et le bonheur.

      Quelles sont les 2 questions auxquelles vous aimeriez que je vous réponde pour vous aider ?

      Bien à vous

      Steve

    • Lamiss 3 juin 2018 at 15 h 20 min - Reply

      Bonjour Thibault
      Ce que tu vis me fait penser au syndrome du stress post traumatique SSTP tu devrais lire « la méthode TRE pour se remettre du stress post traumatique « de David Berceli ainsi que les livres de Boris Cyrulnik.
      Tu pourrais aussi faire des séances de Neurofeedback chez un praticien, faire du yoga… bon courage
      Lamiss

      • Steve Etherington 25 juin 2018 at 11 h 45 min - Reply

        Merci encore d’avoir répondu à Thibault.

        Je serais ravi que plus de personne comme vous, partage et échange.

        Merci

        Steve

  6. Magdalena 10 février 2018 at 15 h 11 min - Reply

    Bonjour,

    Je viens de lire votre article et je me retrouve complètement dans celui-ci.
    J’ai 22 ans et je commence à prendre conscience que tous les échecs que j’ai pu connaître étaient en grande partie liés à une tentative de sabotage de ma part…
    Mon père est parti lorsque j’avais 5 ans et je ne le vois plus depuis des années. Par la suite, ma première relation amoureuse à l’âge de 17 ans a été un véritable fiasco et m’a détruite psychologiquement. Il s’agissait d’un homme violent, qui m’a ôtée toute foi en l’amour. Ma peur constante d’être abandonnée ne me quitte pas. J’ai toujours l’impression que l’on me veut du mal, et que la seule fin possible à une relation est la souffrance et l’abandon. Je voudrais avoir des enfants, mais je ne me sens pas digne d’en avoir…

    Je suis en couple actuellement, avec quelqu’un de très patient, qui essaie du mieux qu’il peut de comprendre mes peurs. Mais certains comportements que j’ai lui paraissent toujours insensés. Lorsqu’il m’explique que mes réactions ne sont pas fondées, je me blâme, je me sens coupable de lui faire vivre ces sautes d’humeur. J’ai même songé à le quitter car lui faire vivre tout cela me fait du mal, je me dis que je ne suis pas à la hauteur et qu’il serait sûrement mieux ailleurs… Bien sûr lui ne l’entend pas de cette oreille. Il veut m’aider d’une manière ou d’une autre, et je m’en veux de l’avoir entraîné avec moi là-dedans… C’est une personne que j’aime profondément. J’aimerais le rendre heureux mais je m’en sens incapable…

    En espérant une réponse de votre part. Merci…

    • Steve Etherington 25 février 2018 at 18 h 09 min - Reply

      Bonjour (Claire ?)

      Désolé de vous répondre seulement maintenant mais je suis très pris dans mes activités professionnelles.

      J’ai lu attentivement votre message et les comportements dont vous me parlez avec votre partenaire amoureux sont clairement vos schémas psychologiques à l’oeuvre Pour saboter votre vie affective et amoureuse.

      Les schémas psychologiques dont je vous parlent est ce que l’on appelle des « schémas précoces inadaptés » c’est à dire des schémas psychologiques qui se sont créés, nourris et amplifiés suite à un traumatisme ou choc émotionnel.

      Ces schémas précoces sont dit inadaptés car vous les avez créé inconsciemment quand vous étiez petite par rapport à une souffrance émotionnelle et un manque affectif du côté paternel et ils sont inadptés car quand ils se sont créé le but de votre subconscient était de vous protéger à l’avenir de la souffrance émotionnelle pour qu’elle ne se répète pas car une souffrance psychologique et émotionnelle a des effets très dure et très destructeurs et à la longue cette souffrance émotionnelle devient je pense plus forte même qu’une souffrance physique ou entraîner des souffrances psychosomatique qui se traduiront d’une manière physique.

      Ils sont Inadaptés car maintenant dans votre vie ils ne vous protégeant pas (plus) mais provoquent des blocages de toutes natures et plus le temps passe sans rien faire plus ses blocages psycholiques peuvent s’ancrer dans les diverses sphères de votre vie.

      De plus vous n’avez pas pu grandir avec un modèle modèle masculin de référence pour vos interactions avec les hommes. Vous n’avez pas eu de modèle parental de couple ce qui fait que vous n’avez aucun point de référence interne pour vous guider dans une relation de couple naturelle, simple, positive et réussie.

      J’espère être assez clair, c’est pas évident à expliquer.

      D’ailleurs si vous avez des questions ou besoin de parler suite à ma réponse pour clarifier certaines choses, répondez moi en dessous de ce message. Je vous répondrais le plus rapidement possible.

      La base du travail que vous devez faire pour prendre le contrôle de vous même dans le domaine amoureux et affectif, c’est d’identifié tous les schémas à l’oeuvre dans votre vie amoureuse et sexuelle, (Je dis bien TOUS). Une fois ces schémas psychologiques et mode de fonctionnements identifiés clairement, mettez en lumière le processus inconscient d’auto-sabotage que vous mettez systématiquement en action dans votre couple et voir même par extension dans toutes les autres sphères de votre vie.

      J’espère que cette réponse vous apportera un début d’aide et peut-être vous aidera à clarifier ce qui est à l’oeuvre En vous.

      Bien à vous,

      Steve

  7. Deleilah 19 décembre 2017 at 8 h 41 min - Reply

    Bonjour
    j’ai lu sur l’autosabotage recemment et aussi sur le lacher prise.

    Je suis au chomage encore une fois, je suis seule depuis des annees, je suis en colere, en douleur et je suis perdue.

    Je n’ai pas droits au chomage donc la situation est critique, je n’ai pas d’aide car je n’ai pas un compte bancaire vide. Je ne vis pas en France.

    L ‘aide sociale n’est accordée qu’une fois le compte en banque quasi vide. Encore un mois et demi, mais j’espere avoir trouver un poste. Je vais devoir repartir, déménager c’est lourd, surtout pour ma fille.

    Je suis diplômée mais pas simple de trouver dans ma branche et surtout de la garder. Je me fache avec mes supérieurs, problème avec la hierarchie (quand elle est incompetente, elle sort des conneries et je pars en vrille)

    Auto sabotages et problèmes d enfance, je cherche…

    Je me retrouve seule comme jamais, je ne vois personne, ne parle a personne ou presque, juste à moi meme et j’ai ces petits dialigues destructeurs. Je revis des scènes avec cette collègue a l’origine de ma venue ici et celui de mon licenciement.

    Elle est la fille de personnages très influents. J’aurais pu supporter pour garder un poste et un salaire. C’est son premier poste, cooptée et protégée. Elle est ce que j’appelle le « snake in suit », du fiel derrière un sourire mielleux.

    Encore une fois une colere m’a sortie de mes gongs et me voilà encore une fois sans emploi. c’est dur dur !

    Je tourne parait il autour d’un moi illusoire.

    Pourquoi tant de colère ? Pourquoi je reagis ainsi aux remarques? pourquoi je me jette a fond dans le travail ?

    Pourquoi je suis toujours célibataire ? jJe ne cherche même pas, je cherche un boulot quand j’aurais le boulot etc…etc. Je tourne en rond car j’ai jamais gardé de boulot.

    En entretien on dit que j’ai le super CV des experts, trop ceci ou trop cela, je n’ai jamais management et je n’ai pas envie.

    J’avais commencé par la R&amp ;D et j’ai appris presque un autre métier mais aujourd’hui visiblement je suis trop senior.

    On va trouver, il faut bien.

    Mais je dois comprendre trouver les mecanismes de mes autosabotages. Tant de colère et tant de frustrations.

    Je sais bien que l’enfance, la famille, ma relation avec ma mere ( qui n’aime que les garcons et les filles grandes belles fortes etc…pas moi quoi comme elle le dit redit depuis toujours…) c’est violent mais un jour je lui ai dit  » maman je ne suis pas la fille de tes rêves », elle acquiesce.
    « Maman, tu n’es pas la maman de mes reves non plus…mais on va vivre avec ».

    Elle c’est fâchée et c’est estimée insultée…

    Elle me maudit depuis l’enfance, elle a eu la vie dure, très dure et la dernière fois qu’elle m’a prise dans les bras c’est parce que l’enfant plus jeune etait hospitalisé.

    J’étais en maternelle…ha famille nombreuse !

    En rentrant aussi de l’hôpital, en quarantaine, sans visite, personne ne m’a prise dans les bras, je me souviens on m’a déposée devant la maison, je ne me souvenais plus vraiment, je suis entree a reculons.

    Pas de bisous pas de calins, rien du tout.

    J ‘avais pas envie de revenir mais j’étais si seule a l’hôpital. J’avais 5 ans !

    A l’école c’était difficile aussi, la seule famille étrangère et personne ne voulait jouer avec moi j’étais sale pour les autres etc.

    Moche pour ma mère, sale pour les enfants, on se construit comment ? Ma grande soeur est un dictateur. Elle faisait peur, bien plus que ma mère. Enfin, elle nous a aussi aidé, il faut lire travailler etudier….lire lire…délires!!

    Avec le mental, je suis devenue l’intello, je fuyais dans les livres, de toute façon, on ne pouvait que s’offrir cela…via la bibliothèque !

    Les mots..et les maux…non dits.

    Je suis une bavarde mais ici je ne connais personne je ne vois personne, mais je cherche du boulot donc je suis occupée.

    D’échec en echec, je suis en miettes.

    Noel va être difficile. Ces derniers mois étaient difficiles.
    Depuis 20 ans c’est difficile, depuis l’enfance, j’ai eu des pauses.

    Je ne trouve pas comment sortir de cette ornière, un temps mort!! un face a face terrible, rien pas de job, pas d’argent, j’ai encore des amis, loin et eux aussi ont leurs soucis.

    Je ne veux pas mourir alors il faut trouver une sortie pour moi et surtout pour ce petit trésor qu’est ma fille.

    Elle respire la joie de vivre, je ne dois pas la rendre triste ou trop la perturber.

    J’ai juste envie de pleurer mais même mes yeux ont mal. J’avais pas l’habitude enfant c’était interdit de pleurer sinon on s’en prenait une raclée.

    Ils ont subi la guerre la misère, comment pouvaient ils être tendres patients aimants et pourtant.

    J’ai la guerre en moi je crois et je porte cette misère comme un fardeau, une histoire qui n’est pas a moi.

    Je comble un vide ?

    Je suis perdue, exposée et détruite.

    • Steve Etherington 7 janvier 2018 at 14 h 24 min - Reply

      Bonjour, désolé de vous répondre seulement maintenant mais je suis débordé par le travail et ma vie personnelle.

      J’ai lu attentivement et quand vous dites à la fin de votre message « je suis perdue », je dois vous dire que ca ce vois et se ressent très vite dans votre message.

      Pourquoi ? C’est très décousue, très confus et un grand mélange de tout.

      Je vais vous faire des suggestions de travail sur vous à faire immédiatement pour déjà commencer à vous apaiser et retrouver un fil conducteur dans votre vie.

      Premièrement, je vous suggère de stopper tout de suite de trouver des coupables et des responsables en dehors de vous.

      Maintenant vous êtes une femme adulte, je sais que ce que vous avez vécu enfant vous a fait souffrir et ce n’est pas de votre faute mais à présent vous avez le pouvoir et la faculté de changer votre vie pour le meilleur.

      Gérer ses émotions est la base, c’est même la pierre angulaire du changement de vie car si vous continuez à faire vivre la rancoeur, la colère, la rancune et toutes les autres sources d’émotions négatives et destructives, alors votre vie et les circonstances de votre vie ne pourront pas changer, si vous continuez à vivre avec vos schémas psychologiques intérieur, vos modes de fonctionnement mental et si vous continuez à perpétuer vos croyances actuelles, votre vie continuera à se dégrader.

      Regarder à présent les choses positives de votre vie même s’il n’y en a pas beaucoup. Dites merci à la vie ou Dieu si vous êtes croyante.

      Dites merci pour votre fille, pour le logement, pour la nourriture, pour la santé et pour toutes les petites choses de la vie du quotidien.

      Ca parait ridicule mais pourtant la gratitude peut changer votre vie pour toujours car dire merci pour le moindre petit bienfait dans votre vie, fait que vous concentrer votre pensée, votre énergie, votre cerveau sur ce qui est positif.

      Progressivement vous allez commencez à attirer chaque jour de plus en plus du positif et des miracles, des rencontres, la joie, l’amour et les bonnes choses de la vie.

      C’est très important, faites le sincérement avec un cœur totalement tourné vers tout ce qu’il y a de meilleur en vous et dans la vie.

      Forcez vous à ne voir que ce qu’il y a de meilleur dans la vie et autour de vous. Coupez vous des personnes négatives et mauvaises.

      Quand vous éprouvez un sentiment de jalousie envers une personne dans le travail ou dans votre vie personnelle, alors priez pour cette personne pour lui souhaitez encore plus de bonnes choses et de réussite.

      La deuxième chose que vous devez faire tout de suite, c’est de clarifier votre esprit pour savoir ce que vous voulez vraiment.

      « Quand tu sais vraiment ce que tu veux – tout est possible »

      Prenez une feuille blanche et tracez un trait pour la séparer en deux. La colonne de gauche est « tout « ce que je ne veux pas » et la colonne de droite tout « ce que je veux VRAIMENT » (du fond du cœur).

      Notez dans la colonne de gauche toutes les choses que vous ne voulez pas ou plus dans votre vie et en face de chacunes de ces choses vous écrivez ce que vous voulez vraiment.

      Ensuite vous barrez toutes les choses de la colonne de gauche.

      L’étape suivant est d’écrire sur une nouvelle feuille blanche toutes les choses que vous voulez vraiment.

      C’est votre nouvelle feuille de travail psychologique, votre feuille d’objectifs.

      Exemple : Je veux un travail que j’aime, un travail stable en CDI dans une entreprise qui correspond à mes valeurs et dans lequel j’aurai envie de rester à long terme. (détaillée les valeurs d’entreprtises Importantes pour vous)

      Je veux trouver l’amour.

      Je veux rencontrer un homme qui s’accorde avec moi sur tout les plans de la vie.

      Je veux un homme affectueux, un homme fidèle, sincère et positif qui m’aimera pour ce qui je suis vraiment au plus profond de moi et qui acceptera ma fille comme sa propre fille.

      Ce n’est ci-dessus que de simple exemple.

      Soyez simple, courte et le plus clair possible.

      Vous verrez ce travail de développement personnel va vous aider et vous sera très bénéfique. Vous vous sentirez tout de suite beaucoup mieux.

      Gardez votre feuille sur vous en permanence et lisez tout les jours, plusieurs fois par jour pour restez à 100% concentrée sur votre objectif de vie.

      Surtout ne vous dispersez pas dans tout les sens.

      Concentrez vous toujours sur seule chose à la fois pour réaliser des choses concrètes. Une fois réalisé, passez à l’objectif numéro 2, puis le numéro 3 et ainsi de suite.

      Je vous souhaite une bonne et heureuse année 2018. Je vous souhaite de trouver l’amour, de trouver un homme de bien que vous aimerez et qui vous aimera. Je vous souhaite de trouver un travail que vous aimez dans une bonne entreprise avec des supérieurs qui vous aideront. (Pensez à arrêter d’être dans le jugement et la critique, acceptez qu’il puisse avoir des personnes qui ne vous paraissent pas incroyablement compétente car même si vous les jugez incompétentes au moins ces personnes font preuve d’esprit volontaire et positif en essayant de faire du mieux qu’elles peuvent pour réussir et assumer des responsabilités professionnelles)

      Au lieu de critiquez ces personnes, rapprochez vous d’eux et elles pour vous en inspirer, soyez positives et bienveillantes envers les autres au lieu d’être agressive, négative et malveillantes.

      Pour changer cette façon destructrice de fonctionner, de penser et réagir avec les autres, contrôlez vos pensées, donnez de l’amour aux autres, donnez aux autres des pensées et des ondes positives remplies d’amour, de joie, de bienveillance et de succès. Souhaitez aux autres le bonheur, la richesse, le succès, la joie et l’amour.

      En souhaitant toutes ses bonnes choses aux autres, en même temps sans vous en rendre compte vous vous les souhaitez à vous même selon la loi de la vie, la loi de la réciprocité.

      Il est temps pour vous de grandir et d’évoluer sur le plan spirituel. Si vous ne le faites pas je peux déjà prédire votre avenir, rien ne changera pour vous, pire votre vis ne fera qu’empirer et se dégrader.

      Donnez des bonnes pensées, des bonnes ondes, des bonnes vibrations, de la joie, de l’amour aux autres change votre vie immédiatement. C’est un shift dans votre cerveau, dans votre esprit, dans votre cœur et votre vie.

      Bien à vous

      Steve

      • Aïcha 9 janvier 2018 at 11 h 12 min - Reply

        Bonjour,
        Je reviens vers vous pour y voir claire.
        Je n’arrive pas à être heureuse, certains jours, ça va, mais d’autres, je me sens inutile,impuissante…je pleure.
        Ma psy m’a dit de noter sur une feuille tout ce que je fais quand je vais bien. Elle m’a prescrit un anxiolytique à prendre en cas d’angoisse.
        Quand je vais bien, je peux rester à rien faire, je peux aussi faire des choses (faire un gâteau, sortir même si c’est une sortie rapide).
        J’ai peur de mon avenir, j’ai peur car je ne sais pas quoi faire de ma vie. Je regrette de m’être mariée, je vivais seule, je ne vivais plus chez mes parents. J’aurai aimée vivre seule pour ne pas subir des angoisses supplémentaires, je ne veux pas d’enfant ou du moins je n’en ai pas l’envie car je me sens vide et malheureuse. Je n’ai pas d’emploi, pas d’amies, je n’arrive pas à tenir un boulot. Je me répète car j’ai déjà posté sur ce genre de message. Le pire c’est la belle famille qui vit à l’étranger mais qui m’agace certains moments. La mère de mon mari raconte ses galères à mon mari, car elle supporte son mari (père de mon mari), c’est toujours la même histoire, rien n’avance chez elle. Quand mon mari parle de sa mère, il dit ma pauvre mère blabla…moi ça m’énerve.
        Quel intérêt qu’elle ou la soeur de mon mari lui racontent leur galère puisqu’il ne peut rien faire pour elle.
        Il me dit que je suis jalouse de sa famille.
        J’ai vécu beaucoup de galère avec ma propre famille et j’ai tout fait pour m’en sortir…j’aurai dû entamer une thérapie avant de me marier car j’ai des angoisses qui reviennent souvent à cause de lui et sa relation avec sa famille. Une fois, il m’a dit, ma famille (mère, soeurs) passe avant tout, alors que je suis sensée passer avant sa famille, on est marié quand même! iI faut savoir qu’il était sans papier et que c’est grâce à ce mariage qu’il a régularisé sa situation, j’ai donné ma confiance, mais depuis le mariage, Mr n’arrive pas à trouver un boulot stable. De mon côté, mes angoisses m’empêchent de me stabiliser professionnellement; j’ai bientôt 37ans! Je me suis mariée aussi sans boulot. J’étais au RSA. Nous le sommes toujours au rsa, mais il suit une formation et bientôt un cdd..
        Sa mère lui a souhaité d’avoir des enfants lorsqu’il repartait en France, elle l’a appelé au téléphone, j’étais là aussi à l’aéroport..et c’est lui qui m’a dit que sa mère lui a souhaité d’avoir des enfants… Je l’ai mal pris…car elle rentre dans ma vie privée, certes c’est son fils, mais son fils est marié et c’est notre couple.
        Il veut des enfants alors qu’il n’a jamais vraiment insisté sur ce sujet avant le mariage. Il y a des fois, je me dis que sa situation de clandestin, l’a inconsciemment évité de parler de certains sujets. Qu’en pensez-vous?
        Etant phobique sociale, j’ai évité de discuter avec sa famille avant mariage, mais aussi pour ne pas donner une sale image de moi en parlant avec sa famille alors que je n’étais pas encore mariée. J’ai grandi comme ça. Mais sa famille, non, j’ai découvert qu’ils vivent à la française…Il y a aussi la barrière de la langue, je ne parle pas l’arabe, et eux parlent peu le français.
        Bref, j’ai vécu des choses dans ma vie et je me demande si j’interprète pas toujours mal les choses?
        Quand je discute avec lui sur certaines choses qui ne me plaisent pas, il se met à s’énerver, comme si sa famille était INTOUCHABLE.
        QUE FAIRE?
        S’il s’est marié avec moi, c’est que j’étais pas si négative que ça…., j’ai regretté ce mariage, j’étais fatiguée, et j’ai entrepris une thérapie pour d’autres raisons 2 ans après, et en fait, c’est l’angoisse qui fatigue, j’ai accumulé tellement de choses seule.
        J’ai déjà été mariée (mariage sans vraie vie de couple) avec une personne perverses manipulateur…J’ai su démasqué cette personne qui était aussi un clandestin (il avait un titre de séjour provisoire) je n’ai jamais douté de ce mec sur ses intentions, c’est lorsque j’ai décidé d’arrêter ce mariage, que j’ai compris qu’il s’était juste marié pour avoir les papiers qu’il n’a pas eu grâce à ce mariage. Il souhaitait la carte de 10ans et visait la nationalité.
        Mon mari a la carte de 10ans au bout d’un an de mariage car il est tunisien….
        Je pense trop au papier car je ne veux plus me faire avoir. Il déteste que je parle de papier. Je lui précise que c’est grâce au mariage qu’il peut voyager et travailler, il refuse cette idée. Il me dit et toi tu as fait quoi avec tes papiers (je suis née en FRANCE). Pourquoi il me parle comme ça?
        Il envoie souvent de l’argent à sa famille, moi je reste sur place et lui avance..Et ça m’agaçe.

        • Steve Etherington 11 janvier 2018 at 13 h 02 min - Reply

          Bonjour Aicha, ayant connu un premier mariage intéressé pour les papiers, j’ai du mal à comprendre pourquoi vous y êtes retourné une deuxième fois. C’est sûrement une stratégie inconscient pour vous auto saboter une nouvelle car vous savez au plus profond de vous que ce deuxième mariage est sûrement déjà voué à l’échec.

          Il est temps pour vous de vous reprogrammer pour l’amour, la joie, le bonheur, la réussite, la richesse et la prospérité.

          Mais vous devez en avoir sérieusement envie comme si votre survie et votre vie en dépendait. Faut avoir faim pour s’en sortir et le vouloir au plus profond de vous. Personnellement je ne peux rien pour vous ni personne si vous vous ne le voulez pas et n’en avez pas envie.

          Le changement commence par un choix, par des choix ferme et sans retour dans une direction bien claire et bien établie.

          Votre vie c’est comme un voyage, vous devez savoir là où vous voulez vous rendre avec le plus de précision possible et pas de place pour la fatalité du genre (c’est le destin) votre destinée est en partie entre vos mains, je dirais même qu’elle est entièrement entre vos mains, mais ca c’est aussi une histoire de croyances personnelles auxquelles vous adhérez et acceptez comme vérité absolue.

          La vie, votre vie est entièrement dirigée et impactée par vos croyances. A vous de choisir les bonnes croyances qui vous aideront dans la vie et qui vous permettront de vous réaliser et réussir votre vie.

          Il faut faire très attention aux paroles que vous employez et à tout ce que vous dites car quand vous parlez votre subconscient ne raison pas, votre subconscient réagit de manière compulsive, il prend pour vrai la moindre pensée que vous générez et parole que vous prononcez. Votre subconscient ce m’est à travailler et met en place tous les événements et conditions de vie qui reflètent vos idées, vos pensées, vos paroles et vos croyances. Il ne réfléchis pas et pour lui rien n’est bon rien est mauvais, il exécute vos ordres en lien avec vos pensée, croyances et paroles que vous en soyez consciente ou pas.

          Méditez sur sujet et faites le point en vous. Faites preuve de lucidité, de clairvoyance et de pragmatisme. Faites des petits exercices et test pour voir comment votre subconscient agis.

          Je vous suggère de lire le livre « la puissance de votre subconscient » de Joseph Murphy, il vous aidera à changer de vie et vous transformer intérieurement.

          Bien à vous Aicha, que 2018 vous apporte la lumière, l’amour véritable, la joie, le bonheur, la réussite et la prospérité.

          Steve

          • Aïcha 11 janvier 2018 at 16 h 46 min - Reply

            Bonjour,

            Pourquoi pensez-vous que ce mariage est voué à l’échec?
            Et pour le premier « mariage  » j’étais amoureuse mais j’ai vite déchanté…je ne mets pas tout le monde dans le même sac. Je pense qu’il y a quand même des gens avec des principes et valeurs même s’ils sont en situation irrégulière en France…
            Je n’ai aucun projet…il est vrai qu’avant de me mariage, j’ai pensé qu’il fallait d’abord que je trouve ma voie…mais Mr attendait depuis presque 2ans qu’on se marie….
            Bref, je suis seule face à mes blocages.
            Mon mari m’aime, après on n’a pas de vie sociale extérieure donc je ne peux pas vraiment le juger sur sa manière de me traiter lorsqu’il y a du monde. Je vois personne, à part ma famille. Mais je ne me confie à personne. En plus, j’ai des phobies sociales donc ça n’arrange rien.
            Qu’est ce que je vais devenir…
            Bonne année à vous.
            Merci.

            • Steve Etherington 22 janvier 2018 at 15 h 18 min - Reply

              Bonjour Aicha, c’est juste un ressenti par rapport à tous ce que vous m’avez dit sur votre histoire et ce que vous vivez. Après je ne suis ni médium et je n’ai pas la science infuse.

              La réussite de votre couple et votre mariage est tout ce que je vous souhaite et espère.

              Par contre il faut que vous fassiez des choix et passiez à l’action afin d’amorcer les changement nécéssaire pour vous libérer de la phobie sociale et autre problème lié à votre blocage psychologique et le fait que vous n’arrivez pas à trouver un travail.

              Après travailler n’est pas quelque chose d’obligatoire, beaucoup de femme décide de ne pas travailler pour s’occuper de la famille, ce qui est un véritable travail à temps plein.

              Après dans la vie à un niveau élémentaire, tout dépend de vos choix conscient et inconscient, tout dépend de ce que vous voulez vraiment et ce que vous ne voulez pas dans la vie, tout dépend de ce que vous avez envie pour vous et votre vie, tout dépend de vos aspirations profondes.

              En tout cas Aicha, je vous souhaite plein de bonheur, je vous souhaite de trouver une solution pour supprimer tous vos blocages psychologiques.

              Bien à vous et faites attention à ne pas vous faire de l’auto-sabotage.

              A la question suivante :

              Comment arrêter de se saboter soi-même ?

              Tout commence par arrêter de se raconter des histoires complaisantes pour se justifier aux yeux des autres et pour se disculper soi même.

              Très souvent les personnes mettent en place des stratégies inconscientes pour « se protéger » de certaines choses liées à des peurs.

              Exemple : si vous avez peur d’avoir des enfants ou si vous ne voulez pas d’enfant par rapport à votre enfance personnel dans votre famille ou autre, votre subconscient va mettre en place des mode de fonctionnement, mettre en place des schémas psychologique pour effectivement que vous n’ayez pas d’enfant. Votre phobie sociale, votre instabilité professionnel, votre problème pour garder un travail, le fait d’avoir engager une première fois une relation avec un homme sans papier… c’était des stratégies inconscientes idéale pour garantir l’échec du couple et donc pas de création de famille et pas d’enfant.

              Vous devez être lucide et honnête envers vous et arrêter de vous raconter les histoires que vous vous êtes toujours raconter et qui vous bloquent et vous enchaînent dans vos conditions de vie actuelle, que ce se soit sur le plan social, professionnel, affectif, financier et autre.

              J’espère que ce message vous aidera dans votre cheminement intérieur. Je vous souhaite la réussite et le bonheur dans votre couple et votre mariage.

              Cordialement,

              Steve

              • Aïcha 23 janvier 2018 at 15 h 22 min - Reply

                Bonjour Steve,

                Avoir des blocages psychologiques ça se choisit? Je suis phobique sociale car j’ai choisis de l’être?
                Je savais que quelques choses n’allait pas chez moi mais je ne savais pas quoi et pk, j’ai nommé mes troubles mais ne comprenais pas. Je pensais que c’est ma personnalité timide, du mal à m’intégrer à un groupe, à établir des relations normales.J’ai quand même réussi à avoir des relations même si je n’étais pas heureuse mais jamais des relations réciproques, pour le 2ème c’était moi l’amoureuse et lui a juste profité de mes sentiments pour me manipuler et me pousser au mariage.L’ayant démasqué, j’ai cru être sortie de mes problèmes car j’ai acquis une confiance en moi, puisque j’ai su démasquer le pervers narcissique mal grès son diplôme d’ingénieur! et surtout le fait que j’ai décidé de ne plus tomber sur ce type de personne.
                Mais là, je suis mariée avec un sans papier mais qui ne ressemble pas au précédent.
                J’ai eu au total 3 relations bizarres, la première avec un type du Maroc, on a failli se marier mais heureusement que la distance m’a fait réfléchir et aussi le fait que je passais du temps avec lui et dans sa famille m’a aidé à comprendre que je n’ai rien à faire avec ce type. Le 2ème c’est le sans papier qui vivait à Paris moi je vivais chez mes parents et ils ont contribué à ma perte puisque j’ai compris que mes propres parents s’en fichent totalement de moi, le jour où j’ai démasqué ce pervers de malade et escroc, j’ai découvert qui étaient mes parents et ça fait peur. Je vais les voir mais jamais j’oublierai!
                Enfin,pour mon mari actuel, je vivais seule et j’aimais bien ma solitude mais je me suis quand même inscrite sur un site de rencontre puisque je ne n’ai pas de contact physique extérieur, je n’ai pas d’amies, comment voulez-vous que je rencontre quelqu’un, il n’y a qu’internet…Le pire c’est que c’est moi qui a cliqué sur la photo de mon mari actuel car je le trouvais beau, d’ailleurs, je me suis dis, jamais il acceptera une relation avec moi…Au final, on est marié…Le mariage est-il compatible avec le sentiment d’amour, je rêve d’émotion, de séduction…avec lui j’arrive pas…Je me suis mariée avec le coeur et la tête. Mon mari a été là à me soutenir pendant ma procédure de divorce d’avec l’escroc..Je lui avais dit que je n’étais pas amoureuse au tout début de la relation. Peut-être que je m’auto-sabotais déjà et donc je refusais d’avoir une relation ou est-ce que vraiment je l’aimais. Je pense que oui, sinon pourquoi me marier. Je vous avoue, le jour de la cérémonie c’était pas la joie dans ma tête…Pourtant, je n’ai eu aucune pression familiale,d’ailleurs, je vivais seule donc qui pouvait me pousser à ce mariage. Lui par contre, il a attendu 2ans et la peur qu’il coupe les ponts avec moi, m’a fait décider d’accepter ce mariage..Je ne me suis jamais sentie en couple, même en étant mariée et même avec les 3relations, je ne me sens pas en couple. Pour le fait de ne pas vouloir d’enfant, il m’a dit dès le début de la relation qu’il était peut-être stérile, alors qu’on était pas ensemble, on était comme des potes et il me raconte ça. Donc déjà, moi qui ne sait pas trop ce qui veut faire de sa vie mais que je sais que je n’ai pas l’envie de devenir maman, en tous les cas c’est pas un projet car je n’ai aucun projet, je vis au jour le jour. Et là il me dit ça fait 4ans de mariage bientôt et tu fais pas d’enfant, en plus t’as 37ans…Lorsqu’il me dit ça, je me dis, il était sans papier, et je pense qu’il a fermé un peu sa gueule pour pas me perdre..ou pour ses intérêts. Il m’aide, il est présent, il s’occupe de moi, trop je trouve,je n’aime pas ça car j’ai pas l’habitude qu’on me colle à moi trop souvent.Il m’embrasse mais…moi je n’arrive pas à aller vers lui, c’est dur. Est-ce que c’est à cause de mon enfance ou car je ne l’aime pas suffisamment pour aller vers lui??
                J’ai signé plusieurs cdd, cdi et je n’arrive pas à les tenir…sauf un cdd de 3mois car c’était pas loin de mon domicile en 2011.
                J’ai subi une opération pour perdre du poids en 2016, bin en me mariant, je n’ai jamais pensé me faire opérer. J’ai découvert que j’avais une phlébite quelques semaines après le mariage, elle était là bien avant mais je n’ai pas consulté avant. Et j’ai dû arrêter la pilule pour porter un stérilet, ce qui m’arrange au final…J’ai perdu 40kg suite à l’opération. Mais je sais que le lendemain du mariage en 2014, je n’étais pas une mariée comme les autres, j’étais épuisée, je regrettais ce mariage, il a subi, ne s’est jamais énervé..Je ne l’ai jamais vu haussé la voix. Peut-être qu’il a été éduqué comme ça. Mais bizarement, il a changé de comportement, en 2015…Il se lâche..Il part quand je l’énerve soit disant. Il fait ça souvent, et je me sens humiliée quand il fait ça chez mes parents….
                Je vais rencontrer une association pour faire du bénévolat, j’espère tenir le coup.
                Je n’ai pas peur qu’on me quitte, j’ai peur d’être humiliée, moquée…Peur de me retrouver sans toit sur la tête car je n’ai personne qui pourra m’héberger en cas de problème..Peur de faire des mauvais choix, mon mari est parfait sauf sur ses colères. Il fume pas (il a arrêté quelques mois après le mariage), il boit pas, il prie mais ça c’est son affaire, il est bien vu, poli ect..) Alors pourquoi je n’arrive pas à me projeter avec lui?? j’ai senti que je devais m’occuper de moi avant de me mettre en couple. Car mes soucis vont impacter ce mariage.Mais trop gentille, je me suis mariée pour peut-être le remercier de me soutenir, parce qu’il m’aime comme il le dit et il me respecte quand même. Pourquoi je me renferme, pourquoi je n’ai pas de vie sociale..
                Il m’arrive de fantasmer sur une relation où je suis amoureuse d’un homme et je suis une vraie femme.
                Je vais sombrer dans la folie.
                J’ai peur de le quitter et de le regretter….car je n’ai pas su voir le vrai amour, mais moi je ressens presque rien, juste une amitié..même niveau sexuel, ça m’angoisse car je le fais mais sans réel sentiment. Je ne fais pas l’amour mais plutôt un acte sexuel..
                Merci.

                • Steve Etherington 11 février 2018 at 14 h 27 min

                  Bonjour Aicha, j’ai lu attentivement votre long message qui est remplit de choses très paradoxales, c’est d’ailleurs peut-être cette confusion dans les différentes sphères de votre vie qui provoque des blocages psychologiques.

                  Tout le monde a le droit d’être heureux et d’avoir le bonheur. Mais il faut arrêter l’auto-sabotage et enfin accepter les bonnes choses de la vie comme l’amour, la joie…

                  Arrêter de rejeter la faute sur les autres même si ils peuvent être la source de nombreuses mauvaises choses dans notre vie.

                  Pour avancer dans la vie, il faut savoir ce que je veux vraiment, il faut un minimum d’ambition et l’envie de faire et avoir des choses.

                  Si vous n’avez envie de rien et si vous n’avez aucune ambition, la vie devient un peu comme un plat sans sel et sans poivre ou un plat sans épice.

                  C’est une métaphore pour symboliser une idée dans votre esprit.

                  Quand on veut rien dans la vie, quand on a pas d’objectif, quand on pas assez envie de chose en particulier dans la vie, on devient comme un bateau en mer qui va sans capitaine au grès du vent et des vagues sans destination précise.

                  Il faut faire des choix dans la vie sur tout y compris en ce qui concerne les situations que l’on vit et concernant les conditions de vie dans lesquelles on se trouve.

                  A distance comme ca je ne peux pas plus vous aider. De plus dans la vie il faut compter avant tout sur soi et pas sur les autres.

                  Je vous souhaite bonne chance et bonne continuation.

                  Steve

      • Deleilah 25 juin 2018 at 16 h 23 min - Reply

        Merci pour votre message…

        je veux bien etre plus positive….isolee dans un petit village et ne voyant personne et sans revenus…je lis..je marche..et je rumine il est vrai…mais je cherche aussi des reponses des solutions..sinon je ne serais pas sur ce site.

        devenir plus tolerante avec mes collegues. c est possible..si ceux la ne me font pas de mauvais coups dans le dos…Vous me direz c est le monde du travail…il faut s adapter…un travail pour un salaire…que ce cela ne devienne pas un sale air..
        j aide les collegues qui ont des difficultes…je rends meme des services a certains…
        mais je n arrive pas a accepter les mauvais coups…les mensonges et je reconnais avoir beaucoup de mal a accepter qu une gosse de riche devienne « experte » parce que gosse de riche…cela manque tellement de credibilite…vous ne devenez pas medecin ou chercheur en physique quantique parce que vous avez lu trois livres…..meme si vous avez mis beaucoup d energie dans ces trois livres..!! c est presque insultant pour ceux qui ont etudie et pratique dix ou 20 ans….

        Je sais je dois lacher prise…

        le sourire attire le sourire…
        je suis decousue…je suis les morceaux d un entier dechire…je dois recoudre par endroit…et changer certaines pieces.

        lacher prise sans se laisser aller…avancer sans retomber…dans mes travers
        l humour est la forme la plus saine de la lucidite…( Brel) et la lucidite la douleur la plus rapprochee du soleil.( Char)

        belle journee

  8. KATY 15 septembre 2017 at 9 h 55 min - Reply

    Bonjour Steve,

    Voilà ,,,,je suis tombée sur votre site en faisant une recherche sur les blocages psychologiques et de page en page je suis arrivée a l’auto-sabotage.
    Ma recherche était dirigée pour ma fille, agée de 25 ans et maman d’un petit garçon de 2ans. En effet, je suis très soucieuse pour elle car son compagnon est au bord de la rupture car elle est très violente en parole concernant sa belle-famille et biensûr, lui, ne le supporte plus.
    Leur rencontre, l’enfant, tout à été très rapidement, mais je ne pense pas que soit la le vrai problème. En effet, avant la naissance de l’enfant tout se passait bien avec la belle-famille, mais depuis l’arrivée du petit, rien ne va plus. Il y a certes eu des accros avec l’arrière grand mère qui ne l’on certainement pas rassuré mais depuis, elle tient rancoeur à sa belle-mère de ne pas avoir pris partie pour elle au moment de la dispute. En effet, la belle-mère lui a demandé de faire abstraction de tous les propos de sa propre mère sous pretexte qu’elle avait 82 ans;
    Ma fille a depuis developpé une haine terrible contre sa belle-mère et l’arrière grand mère du petit;
    Son compagnon patiente depuis en espérant que les choses finiront par ce tasser d’elle même mais rien n’y fait et il est entrain de perdre patiente. Il ne peut assister a aucun repas de sa famille, elle lui interdit même d’y aller seul avec l’enfant.
    Je suis desespérée car même quand je lui parle, elle ne veut rien admettre. On dirait qu’elle a perdu son coeur ! Elle qui est si attachante d’ordinaire. Mon gendre me dit ; « je ne la reconnais pas » !
    Elle va même jusqu’aux insultes !
    J’ai réfléchi en lisant votre article est plusieurs choses me sont revenus a l’esprit ;
    – ma propre mère à été en conflit avec sa belle-mère,
    – moi, j’ai été, pendant un temps en conflit avec ma belle famille,
    et elle, par fidélité fait peut -être la même chose dans son inconscient ?
    J’ai par ailleurs sur le coeur un lourd chagrin, je suis presque sûre que ma fille a subi des attouchements sexuels dans sa petite enfance par un voisin …..je n’en ai jamais eu la preuve tangible mais c’est une culpabilité que je porte en moi de ne pas avoir assez protégé ma fille …. Une fois, j’ai essayé d’aborder le sujet avec elle pour voir si elle s’en souvenait mais apparemment , non …
    Aujourd’hui, je me pose cette question : est-elle en auto-sabotage par rapport à ça ?
    Essai t-elle de protéger son fils, dans son inconscient, par rapport à ce fait ?
    Je ne sais plus que faire ….. je voudrais essayer l’hypnose mais va t-elle accepter et surtout est ce que ce sera bénéfique car elle se livre très peu ?
    Merci pour votre article !

    • Steve Etherington 25 septembre 2017 at 21 h 52 min - Reply

      Bonjour Katy, j’ai lu avec beaucoup d’attention votre message et ce à plusieurs reprise pour bien comprendre le problème. Déjà je voudrais vous dire pour aller droit au but qu’il serait mieux que vous ne vous mêliez pas trop car à trop vouloir aider, vous risquez de récolter des réactions négative de la part de votre fille.

      L’idéal est que vous soyez présente, ouverte à l’écoute mais restez très impartial et sans aucune parole ni aucun jugement ni envers votre fille mi envers les personnes avec qui elle est en conflit. Si elle vous demande votre vie, dites par exemple que vous ne savez pas trop quoi penser mais que le mieux serait de pardonner aux autres pour leurs manquements et leur paroles blessantes.

      Essayez de la guider pour qu’elle prenne conscience par elle même, que si elle continue dans cette voie elle risque de tout détruire dans sa vie.

      Et en réagissant ainsi elle se fait encore plus de mal à elle même qu’aux autres.

      J’ai écrit un article qui pourrait vous aider avec votre fille. Il est intitulé « se pardonner » se pardonner à soi même et aux autres. Le pardon permet de faire un réel avancement personnel sur le plan psychologique et spirituel.

      Mais cela ne peut venir que d’elle même, vus ne pouvez pas faire les choses à la place de votre fille et c’est à elle de prendre conscience et faire les bons choix. Elle doit décider toute seule.

      Souvent les rapports conflictuels avec la belle famille, et plus partiuclièrement pour une jeune maman envers sa belle mère et en l’occurrence ici également l’arrière grand mère de son mari, elle peut être considéré comme trop jeune pour être capable et souvent la belle mère veut essayer de prendre le « leadership » dans le couple du fils et sa belle fille.

      Je pense que la réaction excessive de votre fille vient de l’instinct manternelle et l’instinct de survie. C’est totalement inconscient mais elle vient d’enfanter pour la première et le message sous jactent est « je suis assez grande pour m’en sortir avec mon enfant », « je n’ai besoin de personne pour me dire ce que je dois faire ou ne pas faire », je suis une femme et je suis assez grande et mature pour savoir comment je dois agir et faire avec mon enfant.

      Je crois qu’il serait bon que vous parliez à votre gendre pour lui dire qu’il doit absolument se ranger à 100% avec sa femme (votre fille) et la soutenir à 100%. Il doit prouvé à sa femme, votre fille, qu’il est lui aussi un homme, assez grand, fort et mature pour mettre de la distance sur son lien avec sa mère qui doit encore plus ou moins l’infantiliser.

      Ça arrange beaucoup de jeunes hommes que leur mère soit très (trop) présente car ca les décharges de certaines responsabilité comme laisser la grand mère garder le petit enfant fréquemment…etc…etc.

      Votre gendre doit véritablement engager une vraie communication avec sa femme, votre fille, pour savoir vraiment ce qu’elle attend de lui et pour savoir ce qu’elle besoin de recevoir de lui.

      En même temps, il doit lui aussi exprimer ce dont il a besoin de recevoir de votre fille.

      Je vous suggère de lire des articles concernant les « 6 besoins humains tony robbins ». Vous avez de nombreux articles et vidéos sur le sujet en francais. Mais le mieux est de regarder les vidéos de Tony Robbins en anglais pour encore mieux comprendre l’extrême importance de ces 6 besoins fondamentaux de l’homme Tony Robbins.

      Concrétement dans le cas de votre fille, je ne pense pas que ce soit un auto-sabotage en lien avec ce que vous même avez vécu plus jeune.

      Ce genre de problème resurgit fréquemment chez un très grand nombre de femme lors du premier enfant. Et comme je vous le disais plus haut c’est plus en lien avec les instincts primaire, les instincts primitifs lié à la survie.

      C’est pour cela que je vous suggère de parler d’urgence à votre gendre pour qu’il rattrape rapidement son retard de maturité par rapport à votre fille. La naissance d’un enfant implique des changements très profond sur le plan psychologique et émotionnel chez une femme. Une femme prend inconsciemment beaucoup de maturité lors de la grossesse et l’accouchement et par la suite de s’occuper de l’enfant.

      Et nous les hommes sommes généralement en décale car nous n’avons pas les mêmes responsabilités et implications que la femme.

      J’espère que ma réponse vous aura apporté de nouvelles pistes à explorer pour aider votre fille et votre gendre.

      Mais encore une fois soyez prudente et avec de la réserve dans votre envie et volonté d’aider. Je sais que ca part d’un bon sentiment et de l’amour que vous portez à votre fille et votre gendre mais parfois et même souvent en Vous Lang trop aider on en vient à produire l’effet inverse.

      Une aide doit toujours être distiller avec parcimonie.

      Bien à vous. Toutes mes meilleures pensées.

      Steve Etherington

    • Aïcha 8 décembre 2017 at 12 h 25 min - Reply

      Bonjour Steve,

      J’ai lu votre article sur l’auto-sabotage, je sais que j’ai des blocages psychologiques, que j’ai grandi dans une famille négative, insultante, raciste…Rien que d’y penser, j’ai la haine. Il y a des moments où on rigolait mais en générale, c’était une famille déséquilibrée.
      Ce qui devait être une joie se transformait en problème.
      Je n’arrive pas à tenir un emploi, j’ai des angoisses qui me poussent à arrêter car je suis fatiguée.
      Je n’ai pas de vie sociale, je n’arrive pas à me faire des amies. Je suis mariée mais pas comme tout le monde.
      Vous dites de questionner ses parents, mais comme est-ce possible lorsqu’il n’y a jamais eu de vraie relation avec ses parents, je ne sais même pas parler leur langue, comme dit ma psychologue, il n’y a pas eu de transmission. On m’a pas appris à communiquer, c’est une famille qui se parle par intérêt. Comment peut-on fonder une famille sans lui transmettre le minimum?
      Pourquoi mes parents ne sont pas comme les autres parents??
      On me dit de développer mon relationnel en m’inscrivant dans une association pour voir des gens…
      Je me demande si j’aime mon mari tellement je n’ai aucun projet, aucune envie de faire des enfants.
      Je supporte ma vie.
      Merci de m’aider.
      Aïcha

      • Steve Etherington 10 décembre 2017 at 11 h 04 min - Reply

        Bonjour Aicha, pour répondre à votre première question concernant le fait de poser des questions à ses parents pour découvrir les schémas familiaux cachés que vous reproduisez malgré vous. Pour cela il est vrai que cela nécessite d’avoir une relation avec vos parents car le but est d’être assez subtil dans votre recherche et votre quête des indices et éléments qui pourrait expliquer la source de certains problème que vous vivez dans votre vie ou vous avez l’impression de ne pas comprendre pourquoi ca ce passe comme ca.

        Si vous êtes en froid avec vos parents et votre famille, la première chose à faire et de vous réconcilier ou tout du moins vous rapprocher progressivement tout en gardant une certaine distance si cela est nécessaire pour votre bien être et liberté.

        Quand vous dites que vos parents ne sont pas comme les autres, c’est peut-être jusqu’à un certain point mais c’est avant tout une impression personnelle lié à vos émotions qui ont l’air plus de nature négative vis à vis de votre famille.

        Je crois avant tout que vous devriez travailler sur ce point jusqu’à ce que vous arriviez à avoir des émotions neutre.

        Tout ce que vous ressentez négativement agis négativement en vous et dans votre vie. Il est donc temps que vous changiez votre polarité intérieure pour vivre intérieurement maintenant uniquement avec des émotions bonnes et positives.

        Pour cela, au lieu de vous concentrez sur vos problèmes et sur votre famille, commencez à vous concentrer chaque jour de plus en plus sur toutes les bonnes choses du quotidien dans votre vie, sur toutes les bonnes choses que vous avez vécues (même si elles sont pas nombreuses) et concentrez vous aussi sur ce que vous voulez vraiment dans la vie.

        Le simple fait de faire cet exercice chaque jour, plusieurs fois par jour en disant merci pour toutes ses bonnes choses, alors vous allez changer votre polarité intérieure, votre énergie changera progressivement, et les portes commenceront à s’ouvrir.

        La gratitude avec un cœur sincère est une force très puissante qui peut transformer votre vie pour toujours si vous garder cette pratique permanente.

        Dites merci, pour le fait d’être en vie, merci pour toutes les bonnes choses que vous avez à manger et boire chaque jour, merci d’avoir un toit ou dormir chaque jour, merci pour toutes les choses basic auxquelles les personnes ne portent généralement pas attention tellement c’est une habitude. Les personnes ne se rendent même plus compte qu’en France ou dans les autres pays similaire que la vie est quand même belle et riche.

        Le fait d’être reconnaissant et de dire merci à la vie ou à Dieu si vous êtes croyante, vous permettra de changer profondement votre attitude mentale et psychologique face aux difficultés que vous éprouvez et vous verrez des solutions ainsi que des rencontres et oportunités se présenter à vous.

        Après Aicha il est aussi important que vous fassiez un gros effort pour vous ouvrir aux autres et aller de l’avant. Il faut aussi se battre dans la vie, dans l’adversité pour triompher de vos mauvais penchant et triompher de vos difficultés.

        Rester tout la journée à se plaindre et se lamenter avec un esprit de fatalité et de résignation ne vous aidera pas à « changer de vie ».

        Je vous souhaite le meilleur Aicha.

        Que la vie vous aide et vous guide pour vous libérer de vos difficultés.

        Bien à vous,

        Steve

        • Aïcha 11 décembre 2017 at 11 h 04 min - Reply

          Bonjour Steve,

          Je vois mes parents mais c’est une relation sans vraiment de lien fort, quand je compare à la relation que mon mari a avec les siens, je sens bien que je ne viens pas d’une famille aimante, pas de communication réelle.
          Il m’est impossible de poser des questions à mes parents puisque je ne me sens pas proche d’eux, ils n’ont pas créé de vrais liens. Je vais les voir par politesse, sans plus.
          Même avec frères et soeurs, je ne me sens pas à l’aise.
          Vous dites que je dois me concentrer sur ce que je veux vraiment dans la vie, mais voilà mon gros blocage, je ne sais pas ce que je veux, je n’ai pas de passion (à part la lecture sur la psychologie..j’aime aussi aider les autres,je pense faire du bénévolat pour sortir de mon isolement). Mais mon gros souci c’est pourquoi je ne veux rien faire avec mon mari, je n’arrive pas à me projeter déjà dans ma vie personnelle et encore moins dans ma vie de « couple » je ne me sens pas en couple…Il me propose plein de choses mais je refuse à chaque fois, sortir au cinéma,ect…
          Est-ce mon mal être (qui n’est pas régulier) qui me bloque à faire des choses?
          Merci

          • Steve Etherington 11 décembre 2017 at 12 h 28 min - Reply

            Bonjour Aicha, je comprends avec vos parents et c’est vrai que ce forcer n’est pas une bonne chose si dans votre cœur vous n’avez en fait pas envie. Il faut avoir envie dans la vie. Si vous n’avez pas envie d’une chose quelqu’elle soit dans la vie, alors vous n’êtes pas une bonne énergie positive, pas d’enthousiaste…etc.

            L’amour c’est en fait la base dans tous dans la vie. Quand vous aimez vraiment quelqu’un, vous avez envie d’être tout le temps avec, partager chaque chose de la vie, rire, parler et faire des activités.

            Quand vous aimez faire quelque chose, il y a de la passion, il y a de l’énergie et vous vous sentez super bien.

            Cherchez et trouver les choses que vous aimez faire. Quand cherche on fini toujours par trouver.

            Ne laissez personne vous décourager dans vos rêves et vos projets même s’ils paraissent un peu fou pour les autres et même pour vous.

            Aicha, je vous suggère de faire un voyage vers un lieu qui vous inspire et vous parle. Laissez vous aller afin de vous redécouvrir à l’intérieur de vous même. La montagne ou la mer sont des endroit propice pour lâcher prise, pour ce laisser aller à une contemplation et pour trouver l’inspiration. Le voyage m’a toujours aidé à trouver ma voie et les nouvelles direction à suivre. Écoutez votre cœur pour trouver votre chemin.

            J’ai une dernière suggestion à vous faire Aicha.

            C’est important d’être à l’écoute de soi mais il faut aussi ne pas tomber dans le piège de TROP s’écouter.

            Je sais que c’est assez paradoxal ce que je viens de dire mais il faut savoir faire la part des choses et être dans le juste milieu. Ne pas s’écouter vous empêche de capter les messages que votre corps, que votre subconscient et que la vie vous envoi pour aider à vous libérer de tous vos blocage. Mais etre trop à l’écoute et être trop concentré sur vos problèmes et blocages vous empêche d’entrevoir les solutions pour vous libérer.

            LE JUSTE MILIEU – ETRE ÉQUILIBRER (dans toutes les sphères de la vie)

            Pour sortir de l’isolement, le remède simple est de donner aux autres de l’attention et de l’amour.

            Donner sans rien attendre en retour, donner pour le plaisir de donner.

            Apprenez ensuite à recevoir l’amour des autres en retour et à recevoir l’amour de la vie.

            Savoir donner implique de savoir recevoir car l’un ne va pas sans l’autre.

            Pour ce qui concerne votre vie de couple avec votre mari. C’est délicat de vous aider et vous conseiller car c’est vraiment vous qui devez savoir si cette relation est une relation d’amour ou pas, si c’est une relation que vous voulez continuer ou pas.

            C’est votre choix et ce choix implique des conséquences. A vous de réfléchir et méditer pour savoir quoi faire. Personne ne peux et n’a le droit de vous dire ce que vous devez ou ne devez pas faire.

            Vous êtes Libre Aicha et vous êtes adulte maintenant, vous devez prendre en main votre vie.

            Bien à vous Aicha.

            Steve

  9. Alex 30 juin 2017 at 2 h 21 min - Reply

    Bonjour Steve,

    voilà, pour me présenter, je m’appelle Alexandra, j’ai 31 ans, j’ai un travail qui me plaît énormément, je suis autonome et indépendante financièrement, mais je me suis rendue compte que je n’arrivais jamais à être heureuse dans mes relations affectives.
    La dernière en date a été un grand traumatisme (mensonges, insultes, tromperie et violence) et ceci pendant quelques années à un tel point de « sous-estime » de moi que j’ai fini par me dire que je ne méritais probablement pas mieux.
    en 4 ans de célibat, je n’ai eu que des histoires d’un soir voire quelques soirs, mais toujours purement physiques.
    Je viens de rencontrer un homme correspondant en tous points à « l’homme idéal » que je recherche depuis tant d’années. Or, après plusieurs jours d’entente parfaite et de symbiose, j’ai fini par tout gâcher.
    C’est alors qu’une amie qui me connaît bien depuis longtemps m’a fait remarqué que je m’empêche systématiquement d’être heureuse en amour. Et elle a raison, jusqu’ici, quand je rencontre un homme bien, je pense qu’il est trop bien pour moi et que je ne le mérite pas, mais par contre, je ne suis attirée que par des hommes avec qui une relation est clairement impossible (manipulateur, homme marié…).
    En dévorant votre article, j’ai compris que je me faisais de l’auto sabotage affectif. Pourtant en cherchant les causes profondes, je ne les vois pas du tout: mes parents se connaissent depuis qu’ils ont 15 ans et sont toujours ensemble après 45 ans de vie commune. Mes grands frères ont eux aussi réussi leur vie (tous mariés avec des enfants) et je suis la seule qui a un énorme blocage affectif, j’ai du mal à être tendre et affectueuse, et lorsque je rencontre un homme qui semble pouvoir s’attacher à moi, je fuis immédiatement et ne m’attache qu’à ceux qui me fuient.
    J’ai eu toute l’affection dont j’avais besoin dans mon enfance, même beaucoup trop par ma mère qui m’a surprotégé, ce qui a engendré des cousis relationnels dès l’école primaire.
    Pensez-vous qu’li existe une solution pour sortir enfin de ce schéma? J’ai fait de l’hypnothérapie pour « couper » le lien avec mon ex (avec qui j’ai coupé les ponts définitivement depuis un an), j’ai gagné énormément en confiance en moi, mais je ne parviens toujours pas à obtenir une situation amoureuse stable. J’ai tellement peur de souffrir encore que je gâche tout (soit en refusant de m’engager, ou à l’inverse, en voulant à tout prix le faire trop rapidement)

    en espérant que vous arriviez à mettre le doigt sur le problème afin que je puisse continuer d’avancer en travaillant dessus car il ne me manque plus que ça pour être comblée.
    Dans l’attente de vous lire, je vous remercie d’avance pour votre aide et vous souhaite bonne continuation.

    • Steve Etherington 10 juillet 2017 at 19 h 12 min - Reply

      Bonjour Alexandra,

      J’ai lu attentivement votre message et ca fait quelques jours que j’attendais pour vous répondre car j’avais beaucoup de travail et je voulais vraiment prendre le temps pour vous répondre.

      La peur de l’abandon peut être une des causes, la peur inconsciente de fonder une famille et d’avoir des enfants si vous avez un temparemment libre et si la liberté représente beaucoup pour vous.

      Un travail de pleine conscience est a effectuer pour stopper vos schémas psychologiques de fonctionnement, comportement et réaction.

      Plus jeune vous avez peut être le genre de pensée je ne veux pas trouver l’amour trop tôt pour profiter de la vie…etc…ETC

      Et ne pas être bloqué trop jeune dans une vie de famille et s’occuper des enfants. Le problème c’est qu’avez ce genre de pensées qui se transforme en croyance et schémas de fonctionnement, quand vous étiez plus jeune tout allais bien car cela correspondais à votre volonté mais maintenant ces vieux schémas vous bloquent et vous empêchent de trouver l’amour et d’avancer dans la vie sur le plan amoureux.

      C’est ce qu’on appelle « schéma précoce inadapté ». Le problème quand il sont trop profondément ancrer c’est très dur et compliqué de faire une prémices majeure pour faire table rase et repartir à zéro, dans votre cas sur le plan amoureux.

      Un autre soucis de taille c’est le type d’homme vers lesquels vous ressentez de l’attirance physique, sexuelle et Psychologique car ils correspondent à vos schémas internes actuels.

      L’idée c’est justement d’être consciente au maximum et d’aller vers des types d’hommes différents.

      Faites le point sur ce que vous voulez vraiment chez un homme mais attention je ne parle pas de critères physiques aussi non vous retomberez dans vos travers et vos vieux schémas.

      À chaque fois je rigole quand je vois des petites annonces de rencontre de fille qui décrive l’homme qu’elle veulent rencontrer comme si elles étaient au supermarché, beau, musclé, grand, avec des pectoraux, une grosse bagnole, enfin tous les clichés superficiels des relations humaines.

      Je vous parle de clarifié quels sont les choses importantes que vous devez trouver chez votre homme idéal pour qu’une relation soit durable mais sur le plan du caractère et de la personalité.

      Car ce sont vraiment le caractère et la personalité prodnde et les aspirations de vie partagées qui sont importantes pour qu’une relation fonctionne.

      Alors oui les hommes que vous attirez et par lesquels vous êtes attirez jusqu’à aujourd’hui sont des hommes, vous font sûrement sentir vivante et active vos hormones et vos envie de rapport charnels et intimes mais une fois la passion sexuel retombé ou tout du moins tiédie alors la relation commence à faire flop car elle n’est pas basé sur l’amour et l’ouverture du cœur à quelqu’un.

      Il faut que vous trouviez l’équilibre entre le besoin de contact charnel et vraiement ouvrir son cœur pour trouver l’amour est vivre une relation plus vraie et plus profonde avec un homme qui veut vraiment s’engager.

      Mais vous devrez communiquer avec votre nouveau partenaire sur vos vieux mode de fonctionnement et comportement concernant l’auto-sabotage pour toujours être bien consciente quand vous vous mettrez dans un schéma de sabotage affectif avec votre partenaire.

      Trouver un homme qui n’est pas parfait et pas entièrement l’homme idéal mais qui a un caractère et une personnalité qui vous correspondent vraiment.

      Quels sont vos 2 besoins les plus important que vous devez recevoir de votre homme ?

      La certitude, la sécurité matériel et le sentiment de sécurité matériel, financier… L’incertitude un homme qui vous pousse et vous invite à l’aventure vers l’inconnu ? Le besoin de reconnaissance , d’être valorisé, de se senti importante à ses yeux… ou d’autres besoins ? Comme par exemple un homme qui partagera et vous donnera et vous aidera à vous accomplir sur le plan personnel, professionnel, financier et spirituel… ? Ou autre chose encore.

      Bien à vous,

      Steve

      PS : envoyez moi une photo de vous, je suis quelqu’un de très visuel, et pour mieux vous aider j’ai besoin de vous voir, à défaut de vous rencontre en réel vu la distance (sûrement), une photo pourra m’aider à vous aider 🙂

  10. Livia 16 juin 2017 at 17 h 20 min - Reply

    Bonjour,

    Merci pour cet article très intéressant.
    J’ai 31 ans et je suis en train de m’auto-saboter car je fais une formation passionnante très axée sur la pratique qui requiert toutefois de rendre un petit mémoire théorique afin de pouvoir me présenter l’examen final. Or j’ai repoussé jusqu’au dernier moment la réalisation de ce travail et je suis désormais dans une impasse temporelle, je pense ne pas pouvoir rendre un travail intéressant à temps et en plus je dois le rédiger dans une langue qui n’est pas ma langue maternelle.
    Même si je souhaite obtenir le certificat et j’aime le métier auquel je me prépare (et je le pratique déjà en fait) j’ai du mal à trouver la motivation pour m’y mettre. Je ne sais pas quoi dire sur le sujet choisi et j’ai du mal à structurer ma pensée et je mêle les deux langues. Je ne suis pas claire dans mes propos.
    Que faire ?
    J’ai eu des facilités durant une grande partie de ma scolarité donc j’ai toujours pu travailler au dernier moment et avoir un résultat satisfaisant mais depuis mes études, je suis dans un schéma d’échec à répétition. Pourtant j’ai toujours fait les études que j’aimais, mais au moment de passer à quelque chose de plus difficile, de type rédaction, pas moyen de le faire avec organisation. Pourquoi je ne m’y prends pas à l’avance, pourquoi je rends des travaux bâclés et médiocres qui m’empêchent d’accéder à l’étape suivante ?
    Dans mon enfance, mes parents m’ont toujours encouragée à faire ce qui me plaisait, ils m’ont toujours soutenue et sont fiers de ce que je fais. J’avoue que j’ai du mal à comprendre ce fonctionnement personnel car lorsqu’il s’agit d’organiser des choses pratiques où d’autres gens sont impliqués, je suis la reine de l’organisation. Mais quand je me retrouve à devoir faire un travail théorique qui pourra m’aider à progresser, du genre à obtenir un papier pour avoir une reconnaissance dans la profession, pas moyen de le faire correctement.
    Auriez-vous un conseil, quel genre de thérapie pourrait m’aider ?

    Merci d’avance pour votre réponse,
    Cordialement

    • Steve Etherington 17 juin 2017 at 11 h 23 min - Reply

      Bonjour Livia,

      J’ai lu attentivement votre message. En vous lisant je ne vois pas un problème nécéssitant forcément une thérapie. Mais si vous avez vraiment besoin d’aide pour changer votre comportement, votre mode opératoire et votre mode de fonctionnement alors une thérapie brève de type thérapie cognitive et comportementale peut vous aider.

      En soi ce n’est pas forcément dur. Vous avez un manque d’auto-discipline flagrant. Pour cela je vous suggère de trouver une activité de type méditation ou exercice de respiration ou exercices physiques ou n’importe quoi d’autre ou vous vous engagez avec vous même de faire cette tâche tous les jours à la même heure sans déroger même si vous n’en avez pas envie.

      Parfois il faut se faire un peu violence à soi même et à ses mauvais comportement.

      Cela vous demande une forte volonté et l’envie de triompher de vous même et de vos mauvais penchant. Vous pouvez le faire je vous assure.

      Je vous dit cela car j’ai personnellement vécu ce genre de problème plus jeune. Il faut s’imposer une auto discipline.

      Si vous avez des devoirs ou des travaux particuliers à rendre, à produire, écrivez sur une feuille blanche une liste des tâches à effectuer pour le lendemain dans l’ordre chronologique et vous barrez au fur et à mesure que vous accomplissez les choses. Cela vous permettra d’apprendre à vous structurer mentalement et psychologiquement.

      Ne remettez pas au lendemain ce que vous pouvez faire aujourd’hui ici et maintenant.

      Remettre systèmatiquement les choses à faire à plus tard est une très mauvaise habitude et un comportement mental et psychologique qui vous desservira toute votre vie et plus particulièrement dans votre vie professionnelle.

      La stratégie de la checking liste est un excellent moyen pour ancrer un nouveau mode opératoire et un nouveau comportement positif pour vous.

      En ce qui concerne le travail bâclé et médiocre, c’est purement propre à vous et personnel, si vous êtes à l’aise à rendre des torchons à vos profs donnant de vous une image négative, personne ne peut changer cela à votre place. Quand on a une bonne estime de soi on a pas envie d’être perçu négativement par les autres et on fait des effort pour donner le meilleur de soi même si ce n’est pas parfait. Vos profs ou employeurs plus tard verrons vos efforts et seront indulgent, par contre s’il voient que vous êtes intelligente mais que vous aimez ne rien foutre et que vous en avez rien à faire de votre boulot, ils seront beaucoup plus dur avec vous et ne prendront pas des gants. Vous n’aurez aucune reconnaissance, les gens auront tendance à avoir un mauvais feeling avec vous car quand on travaille avec un ou une collègue qui fout rien, qui bâcle le travail, c’est pénible car souvent cela pénalise toute l’équipe. Donc les gens auront du mal à avoir des rapport positif sur le long terme.

      Je vous parle très directement pour vous faire prendre conscience que c’est un comportement très problèmatique car trop souvent pris à la légère. 0 l’école ca va mais après quand vous serez dans le monde actif, c’est extrêmement problèmatique en entreprise et dans votre travail. Et plus vous prendrez de l’âge plus ce genre de mode opératoire et comportementale vous causera des problèmes à de nombreux niveaux.

      Bien à vous

      Steve

      PS : Quelles sont les 2 questions auxquelles vous avez besoin que je réponde pour vous aider ?

  11. Camille 26 mai 2017 at 22 h 03 min - Reply

    Bonjour Steve,

    Je suis en pleine prise de conscience de mon auto sabotage dans ma nouvelle relation amoureuse et du coup, je réalise dans d’autres domaines de ma vie. ( travail, amitié)
    Je souhaiterai avoir votre avis, comment je dois faire et par quoi commencer.
    Je vous explique ma situation.
    Je m’appelle Camille, j’ai 31 ans, j’ai perdu mon père il y a 9 ans d’un cancer, j’ai une grande Soeur.
    Ma mère est une personne pudique sur ces sentiments, elle nous as jamais dis qu’elle nous aimer’ elle nous le montre par son dévouement, elle se plis en quatre pour chacune de ces filles. mais elle est inexistante dans ma vie, c.-à-d. Qu’elle ne pose aucune question sur ma vie personnelle, professionnelle, elle est incapable de nous prendre dans ces bras. Aucun encouragement, elle est toujours dans la nagativite,
    Nous n’avons jamais vu nos parents amoureux.
    Mon père étais un peu plus démonstratif, il m’encouraigais plus, et nous parlions plus sur mes envies futures et projets. J’ai un gros manque de ce côté là, je le reproche à ma mère, elle est incapable de faire des efforts, c’est ce qu’elle me répond lorsque je lui fais la remarque.
    Je n’ai aucune relation avec ma Soeur, car elle est jalouse de moi, je ne sais pas pour quelle raisons.
    J’ai créé mon entreprise depuis 1 ans, cela ne fonctionne pas.
    J’ai beaucoup de mal à maintenir une relation sereine avec mon compagnon et avec des amies de très longues dates.
    J’ai conscience de beaucoup de choses, mais je suis perdue face à tous ça, parfois j’ai l’impression de ne pas me reconnaître, ou de ne pas me contrôler lors de disputes.
    Comment puis-je m’en sortir ? Qu’est que je dois faire concrètement ?

    Merci d’avance pour l’attention dont vous porterez à ma demande.
    Camille

    • Steve Etherington 31 mai 2017 at 11 h 08 min - Reply

      Bonjour Camille, j’ai bien lu plusieurs fois votre message pour bien comprendre votre situation. Le drame familiale que vous avez vécu en perdant Votre Papa très jeune à sûrement laisser des traces en vous. C’est toujours un traumatisme de perdre un être cher et que l’on aime.

      Je sais que ce qui vous préoccupe c’est votre situation mais j’aimerais vous faire prendre conscience de certaines choses que je peux ressentir et voir en lisant votre message.

      Quand vous dites que votre soeur est jalouse de vous, c’est je pense a un certain niveau vrai mais pourquoi est ce qu’elle est dans ce mode de fonctionnement et comportement par rapport à vous.

      Je pense que votre soeur est en définitif plus comme votre mère et elle vous aime et vous admire car vous avez Un tempéremment plus fort, plus positif et vous avez su combattre pour surmonter la douleur et la souffrance beaucoup mieux qu’elle. Elle vous jalouse car en fait inconsciemment elle aimerait avoir le même mode de fonctionnement que vous positif et actif. De plus elle doit vivre intérieurement un petit « enfer » car vous devez lui rappeler votre père dans vos attitude et comportement. C’est souvent comme çà dans les friteries certains ressemblent plus à la mère et d’autre plus au père.

      Je crois qu’une dermarche d’amour de votre part pourrait aider votre soeur et vous permettrait de surtout à vous de commencer à vous libérer de certains blocages psychologiques et de l’auto-sabotage.

      En ce qui concerne votre mère je comprends que vous avez eu des manques notamment affectif mais si vous continuez à la juger pour ce qu’elle naturellement elle ne pourra pas évoluer et changer.

      Encore une fois une démarche d’amour de votre part envers votre mère et surtout de la faire communiquer sur ses émotions, sur ce qu’elle ressent.

      Elle n’a peut-être pas réussie à faire complétement le deuil de votre papa.

      Il y a des gens qui sont très introverti et il est bon de trouver des moyens pour faire sortir tout ce qui est à l’intérieur d’eux pour qu’ils se libérant.

      Je voudrais vous suggérer une chose, il y’a un super coach que j’ai eu l’occasion de rencontrer et qui est vraiment fort et vraiment bon dans ce qu’il fait, c’est Max Piccinini et en Octobre je crois qu’il fait un séminaire de coaching à Paris qui s’appelle Réussite Max Destination réussite ou vous pourrez inviter une personne, peut-être votre soeur 😉 pour renouer une belle relation positive et constructive toutes les deux.

      Une question simple :

      Ou en êtes vous avec votre compagnon ?

      Et avez vous un projet de vie et des envies qui s’accordent avec ceux de votre compagnon ?

      Concrétement ce que vous devez faire c’est déjà savoir ce que vous voulez vraiment.

      Écrire vos objectifs sur papier et comment parvenir à les réaliser.

      Dans quel domaine avez vous créé votre entreprise ?

      Est ce vraiment ce que vous voulez vraiment faire ou est ce surtout pour l’argent ?

      Les deux questions à vous posez constamment :

      Comment puis-je aider ?
      Comment puis-je servir ou rendre service ?

      Et après :

      Comment est ce que je peux aider encore plus de gens ?
      Comment est ce que je peux servir le plus grand nombre ?

      Bien à vous Camille

      Steve

      PS: quelles sont les 2 questions les plus importantes au sujet de l’auto-sabotage auxquelles vous avez besoin que je réponde pour vous aider ?

      • Camille 1 juin 2017 at 13 h 33 min - Reply

        Bonjour Steve, je vous remercie pour votre réponse concernant ma mère et ma Soeur, j’ai compris que je devais être moins dans le reproche concernant ma mère et adapté mon comportement, je dois être plus avenante et moins dure sur le fait qu’elle soit introvertie.
        Ma Soeur, cela vas être beaucoup plus dure pour renouer contact, vu son tempérament. Je suis d’accord avec vous’ je crois qu’elle m’aime et qu’elle veut mon bonheur. C’est difficile de le voir, vu son agressivité.

        J’ai créé mon entreprise en aménageur d’intérieur, c’est une passion et un rêve dont je souhaite depuis mon plus jeune âge. Ce n’est pas une question d’argent, mais beaucoup plus un bíen être et une recherche d’un épanouissement personnel qui me tiens à cœur.

        Nous avons renoué avec mon compagnon, nous avons énormément parlé, essayer de comprendre, je réalise que je refuse son aide assez souvent, car j’ai pris l’habitude de me débrouiller seule et de me battre pour les choses que je veux. Mon attitude est souvent contradictoire, je lui demande d’être là quand j’en ai besoin, je le repousse constamment, je travaille sur ça.
        J’ai beaucoup de mal à pratiquer le lâcher prise, à ne pas m’en faire, ne pas imaginer des choses, à être sereine,
        Je suis énormément sur son dos, en lui proposant beaucoup de choses, c’est une personne qui as besoin de temps pour avoir confiance, puisqu’il sort de 2 tromperies et divorces.
        Ce que je comprend parfaitement, mais parfois j’aimerai qu’il soit investi, partant pour des week-ends, des sorties, j’ai besoin de faire des choses avec lui. Je fait tous ce que je peux pour le rassurer, je lui montre tous mon attachement afin de le rassurer au mieux.
        Il fait des choses avec ces amis, sa famille mais dès que c’est moi qui propose il est beaucoup plus retenus.
        J’ai besoin de partager des choses, d’avoir des projets.

        je vous remercie pour le coaching à Paris. Je tenterai d’y aller.

        Bíen à vous

        Camille

        • Steve Etherington 2 juin 2017 at 14 h 57 min - Reply

          Bonjour Camille, j’ai lu votre message et je voulais vous dire que j’ai assisté à plusieurs séminaires de « Tony Robbins » et sur ce qui touche les problèmes de couple que faire et comment faire, il est très direct sur ce qui est indispensable à établir en terme de communication dans le couple pour que la relation soit solide et fonctionne parfaitement.

          Anthony Robbins et cloé Madanes qui est une psychologue et coach de renomée internation avec de nombreux best seller à son actif, ils disent que pour sauver son couple l’une des choses les plus importante à faire et de connaitre les 2 besoins humain les plus important dont votre partenaire à besoin dans une relation par les 6 besoins humain fondamentaux sur le plan affectif et amoureux.

          Et vice versa, votre conjoint, votre partenaire amoureux doit savoir également vos 2 besoins les plus important que vous devez obtenir avec celui pour vous sentir bien, en harmonie, pour vous sentir comprise.

          Une fois que vous êtes tous les deux conscient de ce que l’autre à besoin de recevoir en amour alors vous êtes chaque jour de plus en plus en phase l’un avec l’autre et vous serez toujours sur la même longueur d’onde.

          Je vais bientôt écrire un article sur le sujet car je pense et je crois que ca peut aider vraiment beaucoup de personne qui vivent le ^même genre de situation que vous.

          En attendant que je publie un article sur les 6 besoins Anthony Robbins et que je fasse une vidéo également sur le sujet, je vous laisse taper dans google « 6 besoins tony robbins » et vous avez Sur la première page de google plusieurs blog avec des articles qui vous explique tout sur le sujet. Ils sont pas aussi bien et aussi clair que ce que tony robbins et Cloé Madanes expliquent en Anglais mais ca vous donnera une idée et une base intéressante.

          Pour ce qui concerne votre activité professionnelle, c’est génial, vous faites quelques chose que vous aimez. Maintenant il faut que vous trouviez un moyen de vendre vos services.

          Vous êtes architecte d’intérieur ? Ou Créatrice d’espaces intérieurs ?

          Il y a une formation que je vous recommanderai bien qui coûte 2000 euros mais elle vient de fermer ses portes jusqu’à l’année prochaine en Mars Avril 2018 pour apprendre à vendre ses service en ligne avec la vidéo.

          J’ai d’ailleurs moi même prévu de la faire en 2018 pour créer mon entreprise.

          Savoir se vendre et savoir vendre est hyper important, l’année prochaine je serais en mesure de vous aider dans ce domaine si nous restons en contact.

          Bien à vous Camille.

          Steve

          PS : si vous avez des questions ou si vous simplement besoin de parlez, discuter avec une personne neutre hors de votre entourage, « you welcome ».

          • Camille 3 juin 2017 at 10 h 32 min - Reply

            Bonsoir,

            Je vous remercie infiniment de l’attention et des pistes dont vous me donner.

            Je vais aller voir et découvrir l’approche de 6 besoins de Anthony Robbins. Je pense que c’est nécessaire pour favoriser une bonne compréhension de mon conjoint.

            J’ai acheté un livre « le drame de l’enfant doué  » de Alice Miller. Je suis à la recherche de livres ou d’articles afin de pouvoir travailler ce point qui m’occupe l’esprit. Si vous avez des recommandations. Je suis preneuse.

            Concernant, mon activité professionnelle, je suis désigner d’espace, je propose dès aménagement d’intérieurs et m’occupe de la décoration.

            En effet, je suis nulle pour me vendre, créer un réseau de ce côté là, j’arrive à le faire plus ou moins, et rencontrer des personnes qui sont susceptible d’être intéressé.

            Mais de ce qui est de me vendre, je ne sais absolument pas le faire. Je me tire une balle dans le pied lorsque je le fais, je vais tenter de me renseigner pour cette formation. Merci beaucoup.

            J’attends votre article. Je vous remercie pour votre oreille attentive.

            Bien à vous.

            Camille

            • Steve Etherington 3 juin 2017 at 11 h 47 min - Reply

              Bonjour Camille, pour revenir à ce qui concerne la vente et savoir se vendre ou savoir vendre ses services, savoir vendre ses prestations, c’est vital à n’importe quel business ou entreprise. Apprendre à vendre est la chose la plus importante pour tous ceux qui aspire à devenir entrepreneur, chef d’entreprise et par extension à tous ceux qui veulent atteindre la liberté financière et être riche.

              Pur ce qui concerne mes suggestions de livre pour savoir comment vaincre l’auto-sabotage je vous recommande les livres de Joseph Murphy qui sont de grand classique mais ce n’est justement pas un hasard s’ils continuent à se vendre par milliers chaque année en France et partout dans le monde.

              Le premier livre que je vous recommande c’est « La puissance de votre subconscient » où le Doccteur en psychologie Joseph Murphy vous apprends comment utiliser la puissance du subconscient de manière positive et constructive pour obtenir ce que vous désirez dans la vie.

              Ensuite pour vous aider à supprimer et déjouer un saboteur intérieur je vous suggère d’aller voir les livres auto saboteur Jacques salomé. C’est un psychologue reconnu qui a lui même vécu le comportement auto saboteur. Il est donc bien placé pour parler du sujet et pour aider les autres à s’en libérer.

              Découvrez « Comment Renoncer a Nos Auto Saboteur »(CD) de Jacques Salomé qui est un CD audio ou il vous parle de vive voix pour vous aider. Je pense personnellement qu’un audio est toujours plus puissant qu’un livre, c’est comme un vidéo qui est encore un cran au-dessus pour intégrer de nouvelles connaissances.

              Bien à vous

              Steve

  12. Sylvie 24 mai 2017 at 22 h 21 min - Reply

    Bonjour, je ne sais si vous êtes toujours sur ce post!
    J’ai vraiment l’impression de m’auto saboter, présentement je travaille cet aspect dans mon emploi (le coté relation viendra après!)
    emploi qui demande beaucoup de rigueur et d’attention aux détails. Je fais plein d’erreurs ridicules à mon insu même si j’essaie de rester concentrée. Je m’en rends compte après coup. Comme si quelqu’un à l’intérieur de ma tête fesait à ma place. Je ne comprends pas! Ça me cause énormément de problèmes…je doute d’un TDA confirmé par mon médecin, j’ai commencé le concerta petite dose, j’augmente tranquillement pour voir si cela sera efficace. Pas encore au point…
    Pourtant mon travail est très important pour moi (j’ai 51 ans, et je n’ai plus de 2 ieme-3 ieme chance dans ce métier.) J’essaie de trouver des pistes avec la médication, pour régler ce problème!

    Je vous avez quelques idées, ça m’aiderait bien! Vraiment, je suis au pieds du mur…

    • Steve Etherington 25 mai 2017 at 0 h 00 min - Reply

      Bonjour Sylvie, j’ai lu attentivement plusieurs fois votre message pour bien comprendre votre situation personnelle et votre problème. Un « trouble de l’attention » peut être du à de nombreux facteurs et je crois personnellement que prendre des médicaments n’est pas la solution.

      Je suis passionné de nutrition et je lis beaucoup sur le sujet et ce genre de problème d’attention et problème de concentration sont très souvent dû à des carences et à un dérèglement hormonal.

      Les hormones ont une grande influence sur notre santé et sur le bon fonctionnement de notre corps dans son intégralité.

      Je ne suis pas médecin donc je ne peux pas faire de diagnostic et encore moins vous dire ce qu’il faut faire et ne pas faire.

      Mais ca vaut peut-être le coup de vous intéresser à cette aspect nutrition, sommeil, énergie, hormones…

      Il y a des médecins nutritionniste qui peuvent vous aider.

      Faire du yoga, du Pilate ou de la méditation est une excellente idée et une très bonne initiative car les études scientifiques commencent à prouver les unes derrière les autres tout les bienfaits que vous pouvez retiré de pratiquer la méditation chez vous à la maison tout les jours.

      Essayer de vous isoler plusieurs fois par jour à votre travail et faites quelques exercices simple de respiration pour vous recentrer et pour augmenter votre concentration. La technique de la méditation transcendantale est excellente et très rapide à réaliser n’importe où et dans n’importe quelle posture.

      Très efficace.

      Après il y a peut-être également une forme d' »auto-sabotage ».

      Où en êtes vous d’un point de vue professionnel et spirituel.

      Vous sentez vous toujours à la bonne place dans la vie ?

      Est ce que vous aimez ce que vous faites ?

      Aimez vous vraiment votre travail actuel ?

      Avez vous l’impression de vraiment servir à quelque chose ou « c’est compliqué » ?

      Y a t’il des chose que vous n’avez toujours pas réalisé dans votre et qui vous tiennent à cœur ?

      Je vous pose ces questions car vous savez par peur de l’inconnu, par la peur du changement, par la peur de perdre sa sécurité, beaucoup de personne se force inlassablement à rester dans des emplois qui ne leur apporte rien de plus qu’un revenu et une pseudo sécurité mais qui n’apporte absolument rien sur le plan humain et spirituel.

      Je ne dis pas, si tel est le cas, qu’il faudra quitter votre travail, mais en parallèle il sera peut-être bon pour vous d’amorcer certains changement et de faire des activité qui vous apporteront ce que vous avez vraiment besoin pour votre épanouissement et votre développement personnel et spirituel.

      Quelles sont les 2 questions les plus importantes au sujet de « se saboter soi-même » et « vaincre l’auto-sabotage », auxquelles vous avez besoins que je réponde absolument ?

      Bien à vous,

      Steve Etherington

      • Sylvie 29 mai 2017 at 14 h 25 min - Reply

        Bonjour Steve

        Merci d’avoir répondu si rapidement!

        J’ai ce problème depuis aussi longtemps que je me souvienne ( prise de conscience cet hiver) Plusieurs changements négatifs au travail, et possiblement ménopause qui commence. Ce qui a amplifié mon TDA, ma confiance en moi et l’impression de tout faire inconsciemment pour que ça ne marche pas! Pas seulement au niveau professionnel mais aussi sentimental. Chose que je ne voyais pas avant, je me demandais et me demande pourquoi ça ne va pas dans ma vie, perdu quelques emplois, quelques amoureux à cause de mon incapacité à m’investir totalement et a y croire. Rien de terrible, beaucoup sont pire! Une chose que je suis fière, ma fille qui commence sa vie d’adulte, qui semble équilibrée et heureuse!

        Les médocs ne sont pas la solution (pas la seule en tout cas) mais pour moi je devais faire quelque chose rapidement sinon je perdais mon emploi. Combiné avec du coaching, exercices, méditation j’espère y arriver. Et me donner le coup de pied pour le faire!
        Oui je devrais laisser ce travail qui ne me satisfait plus et m’apporte beaucoup de stresse. Mais j’ai peu de possibilité à me replacer et je n’ai pas de soutien financier (conjoint). Je rêve d’un petit b&b au Costa Rica que j’adore, mais pas possible financièrement! Je me donne l’été pour y voir…retrouver mon coté spirituel perdu, continuer mon introspection, faire des lectures sur le sujet. Le concerta a effacé mon début de dépression, ce qui est une bonne chose! Je me sens plus égale dans mon humeur et j’ai le gout de faire.
        Je suppose qu’en ayant plus de confiance, l’auto sabotage sera moindre….je n’arrive pas à trouver le pourquoi, à part ce manque de confiance en moi qui vient de mon enfance. Rien eu de traumatisant. Mais comme si je ne le méritais pas. C’est du gros travail sur soi! Mais suis déterminée à avancer…ce qui n’était pas il y a quelques semaines. Je suis aujourd’hui en mode solutions.

        Ça fait du bien de le dire, même en virtuel! Ça me donne de la perspective et une vue d’ensemble.

        Sylvie

        • Steve Etherington 30 mai 2017 at 14 h 43 min - Reply

          Super Sylvie, je vous souhaite que tout se remettent parfaitement comme vous le voulez dans votre vie et surtout que votre santé sera de plus en plus rayonnante. L’état d’esprit « le mind set » comme on dit en anglais est primordial pour que les choses se remettent et restent en ordre.

          Une attitude mentale et comportementale positive sont également hyper importante pour toujours maintenir un haut degré d’harmonie et de bienfait dans votre vie. Comme le dit très souvent Tony Robbins dans ses séminaires, être dans une énergie positive en permanence vous permet de toujours attirer le positif et le meilleur de tout dans votre vie.

          Avoir un bonne énergie positive et équilibré vous permet également à votre système immunitaire de fonctionner toujours à son plus haut niveau.

          Une activité physique régulière, pratiquer la méditation transcendantale, du yoga ou autre ainsi que de veiller à Votre nutrition vous permettra également d’aider votre corps à fonctionner merveilleusement bien.

          Bien à vous, et au plaisir d’échanger avec vous une autre fois sur le site.

          Steve

          PS : Quelles sont les deux questions les plus importantes au sujet de « blocage psychologique » auxquelles vous avez absolument besoin que je réponde pour vous aider encore mieux ?

  13. Augustin 21 mars 2017 at 19 h 58 min - Reply

    Cela fait un petit moment que je tourne en rond et je me suis rendu compte que j’arrête pas de me faire de l’auto-sabotage. À chaque fois que je me met à gagner de l’argent correctement dans ma vie, d’un coup je ne sais pas pourquoi je me met à dépenser l’argent n’importe comment, c’est plus fort que moi, et une fois que j’ai dépensé toutes mes économies, je redevient en quelque sorte sérieux, je gère mon argent avec beaucoup de sagesse mais dès que j’ai une grosse somme d’argent c’est comme si l’argent après me filait entre les mains. Pouvez vous m’éclairer et m’expliquer ce qui se passe avec moi et pourquoi je fais ca ? J’ai vraiment envie que ca s’arrête car je veux construire une famille, je veux trouver l’amour et avoir une vie confortable sur le plan financier, matériel, faire des voyages, avoir une belle maison, une belle voiture et tout ca.

    • Steve Etherington 2 avril 2017 at 13 h 35 min - Reply

      Ce qui se passe c’est que vous avez peut-être des croyances négatives profondément ancrées en vous et par la même occasion ce qu’on appelle des archétypes psychologiques profondément ancrer qui vous pousse à agir d’une certaine façon notamment avec l’argent et qui déclenchent des comportements compulsif avec l’argent.

      Pour contre ce genres de fonctionnements destructeurs, vous devez déjà en être conscient à chaque instant et ensuite vous devez mettre en place un travail sur soi pour acquérir de la discipline et de la sagesse financière.

      Pour modifier un comportement négatif et destructeur, vous devez créer et remplacer ces comportement par des des modes de fonctionnements et des comportements positifs et constructeurs.

      Dès que vous arrivez à une certaine sommes d’argent en capital d’épargne, alors trouvez un moyen d’investir votre capital, vos économies dans un investissement ou un placement financier comme les scpi par exemple ou dans l’achat revente de marchandise pour bloquer et faire travailler ce capital. Votre argent ne sera ainsi plus directement dans vos mains mais sera en mesure de travailler et fructifier pour vous et votre vie.

      Quels sont les deux points importants, les deux problèmes les plus important pour lesquels vous voudriez avoir des solutions et des informations ?

      Steve

  14. sophie 5 janvier 2016 at 20 h 28 min - Reply

    Bonjour steve
    je suis une femme de 48 ans et je n’ai jamais reussit mes relations amoureuses; je me suis mariée a 27 ans et separée 4 ans de mon mari par ma volonté et apres les hommes que je voulais garder ne le voulaient pas et je suis toujours en demande; j’ai besoin de savoir si l homme avec qui je suis m’aime constamment et j’ai besoin de sentir une protection;; pourtant j ai la tete sur les epaules je sais me debrouiller et me sortir de differentes situations mais en amour c est la cata;; je suis toujours en demande affective; je suis enfant unique et avec une maman qui m’aimait a sa maniere mais qui ne m’a jamais dit je t’aime ni mon pere qui pourtant m’adorait; mes parents n’ont jamais eu de gestes tendres et pourtant je ne manquais de rien ! je me souviens d’une chose qui m’a marquée quand javais dix 10ans; ma copine de l’époque avait un petit amoureux comme on en a cet age et je l’ai raconté a ma maman .je me suis fait incendiée !! elle m’a dit  » ON N A PAS D AMOUREUX A CET AGE ! » et depuis j’ai eu peur des hommes je suis restée sans copain jusque 19 ans !! et ensuite ayant tres peur d etre seule je suis allée on va dire avec celui qui voulait bien me donner son amour et donc pas les bons !!!! j ai bien conscience de cela mais je n arrive pas a vivre les relations amoureuses autrement et quand la relation se termine je le vis tes tres mal c’est une vraie dechirure et jusqu a la deprime !!

  15. Celine 13 octobre 2015 at 8 h 00 min - Reply

    Bonjour,
    J aurais voulu des explications ,je viens de me sépare d un manipulateur et mes parents sont manipulateurs et m ont souvent répète que je n étais pas capable alors que je fais pleins de choses.Je fais un blocage avec l argent quand j en ai j ai l impression que je ne dois pas l avoir et les parents ne se gênent pas pour me le dire car ils voudraient que je sois soumis alors maintenant que je dois faire certaines démarches comme aller à la ça je retardé d y aller qu en pensez vous
    En vous remerciant

    • Steve Etherington 13 octobre 2015 at 15 h 57 min - Reply

      Bonjour Celine, déjà le fait que vous soyez consciente de votre blocage avec l’argent est une très bonne chose. Le premier pas est d’accepter les choses telles qu’elles sont et telles qu’elles ont été dans votre vie. Une fois que vous acceptez au plus profond de vous, vous pouvez commencer à travailler sur vous intériemment. Pour vous reprogrammer avec l’argent, trouver des petits rituels rien qu’à vous. Au debut pour me reprogrammer avec l’argent, j’ai arrêté d’utiliser ma carte bancaire. Je faisais un retrait en espèce pour le mois, une partie était destinée à être utilisé pour vivre et l’autre partie en épargne réelle avec l’argent papier à disposition. Régulièrement je prenais ma liasse d’argent qui grossissait chaque mois et j’embrassais la liasse de billet et je disais merci à la vie pour cet argent.

      Pour aler plus loin, j’ai écris un guide por vous aider. Vous avez le choix entre deux option la version livre écrit uniquement ou la version livre + les videos.

      Au plaisir d’échanger avec vous

      Steve Etherington

      Ps: vous pouvez aller sur mon autre site « fortune réussite » ou sur mon site perso « steveetherington .biz »

  16. marquet 2 juillet 2015 at 11 h 26 min - Reply

    bonjour,
    j’aimerai avec vos conseils svp. je suis mariée depuis 1 an et nous sommes ensembles depuis 2 ans. Mon mari a deux enfants et moi j’en ai deux de mon coté aussi.
    Au début de notre relation, mon futur mari m’a laissé tombé deux fois, car son ancienne copine lui a dit qu’elle était enceinte et ensuite il croyait l’aimer.
    Nous nous sommes pas vu pendant quelques mois et ensuite il est revenu me voir en me disant que c’était moi.
    Le retour a été très compliqué…
    Nous avons décidé de nous marier car notre relation était comme une évidence.
    Quelques mois avant le mariage, j’ai appris qu’il m’avait menti sur plusieurs sujet pendant la période ou nous n’étions plus ensemble. (exemple : il m’a dit qu’il avait rompu avec la femme qui attendait un bébé et qu’en suite il a fait une pause, seul… et enfin de compte j’ai appris en lisant son facebook qu il était retourné deux mois avec son ex, la mére de ses enfants. Qu il n’avait plus de nouvelle de son premier amour et j’ai appris toujours sur facebook qui’il échangeait avec elle et qu’il avait demandé à la voir pendant notre période de pause et quelques autres choses …)
    Il y a 15 jours nous étions invités à un anniversaire et la personne qui a fêté son anniversaire à deux filles, mon mari les a connu quand il était ado. il ne les avait jamais revu depuis. pendant cette après midi, il en a regardé une sur les deux , très souvent. Je lui en ai parlé après, il m’a dit que ce n’était pas vrai et que j’étais jalouse.
    et ce week end nous l’avons revu et rebolotte il a regarde encore très très souvent. Je lui dis, il me dit que je suis parano, . nous nous sommes fachés car je l’ai vu, je le regardais faire. et après quelques jours de prise de tête il me dit oui, qu’il ne s’en ait pas rendu compte et qu’il n’avait rien éprouvé en la regardant. et que c’était comme cela .
    pouvez – vous me dire ce que vous en prenser? Merci

    • Steve Etherington 2 juillet 2015 at 13 h 45 min - Reply

      Bonjour Alexandra, je vais vous donner un avis très personnel et très masculin. Comme vous le savez et en êtes je suis sûr consciente, les femmes et les hommes sont très différentes. Un homme est généralement très sensible à la beauté féminine et à la sensualité. Pour nous les hommes avoir une attirance pour une autre femme n’est pas de la trahison ni même un adultère. Mais surtout cela ne remet absolument pas l’amour qu’il a pour vous. Rassurez vous ce n’est pas parce qu’il regarde du coin de l’œil une jolie qu’il ne vous aime plus ou pas. Bien au contraire.

      je sais que ce que je vais dire n’est peut-être pas facile à entendre mais vous devez faire évoluer votre couple et toutjours privilégier le dialogue. Si vous avez un tempérament jaloux, possessif et exclusif, sachez que ces comportement et état émotionnel peuvent être à la fois destructif pour vous et très nocif pour votre couple.

      Pour que votre couple soit chaque jour de plus en plus solide, privilégiez la communication permanente et faites tout pour garder une grande complicité. Si vous voyez qu’une autre fille l’attire combattez votre jalousie et servez vous en d’une manière positive. Parlez avec lui et demandez lui en riant d’un air enjoué ce qui l’attire chez cette fille. Pensez à pimenter votre vie de couple car une sexualité épanoui dans le couple et l’un des meilleur remède pour la fidélité.

      Par contre ne faites pas l’erreur de jouer volontairement à ce jeu très féminin qui consiste à essayer de rendre jaloux son homme. C’est une stratégie perdante car vous allez plutôt réveiller le côté guerrier de l’homme qui ne supporte pas ce genre de chose. C’est une réaction assez macho vous allez surement penser et c’est vrai, mais la nature des hommes est ainsi.

      Soyez toujours sexy et sensuelle, et faites tout ce que vous pouvez pour sortir de la routine. Beaucoup de personne pensent inconsciemment que çà y est quand il y a eu le mariage, l’autre est acquis mais la réalité c’est que le mariage n’empêche pas l’infidélité.

      Encore une fois, même si votre mari à ressenti une attirance pour une autre fille ce n’est pas de la tromperie. Même pour vous il n’y a pas de mal a ressentir une attirance pour un autre homme, ce n’est pas parce que vous trouvez un autre à votre goût que vous allez plus loin.

      Essayez de ne pas être trop dans un esprit trop sérieux. Soyez enjoué, utilisez un peu d’auto-dérision et faites rire votre mari, soyez sexuelle et attirante pour lui et joueuse pour le rendre accro de vous et riez. L’humour est et restera toujours l’une des armes de séductions la plus puissante.

      Par exemple, si vous avez perçu des petits regard de votre mari, vous pouvez après en jouant avec lui lui dire par exemple alors c’est quoi qui t’a plu chez elle, ces petits ou gros seins, ses fesses, son petit doigt, ses ongles (rire), ses orteils ( s’il vous dit oui, là faut vous inquiéter car cela veut dire que votre mari vire au fétichisme, rire)

      bref, dédramatisez ce genre de chose car l’attirance est quelque chose d’entièrement naturel chez les hommes et les femmes. Même vous ne freinez pas vos émotions et appréciez les hommes qui vous plaisent tout en restant fidèle, l’un à rien à voir avec l’autre.

      Discutez avec votre mari pour mettre par contre des barrières pour dire ok je regarde un homme il me plait et puis c’est tout rien de plus et toi pareille tu trouve cette fille jolie et sexy ok et basta tu vas pas plus loin en lui faisant du rentre dedans.

      Le secret le dialogue, la communication et la mise en place de certaines tolérances et acceptations mais dans un cadre bien délimité à l’avance.

      J’espère que cette réponse et ce message, vous aura aidé. Je reste à votre écoute.

      Bien à vous

      Steve Etherington

  17. Swan 17 mai 2015 at 0 h 53 min - Reply

    J ai fini par me fâcher très sévèrement. Il s est morfondu en excuses mais il fallait que je porte le coup de grâce car j ai trop souffert de ses critiques sur toute ma vie. Je l ai quitté sur un moment de colere puisqu’il avait décidé de me rabaisser encore. Il insistait longuement pour qu on se fixe enfin une date de mariage mais j etzis a bout donc je l ai quitté, il était triste que je le quitte. Je suis revenue vers lui une fois ma colère apaisée 3 jours après. Il a refusé car je l avais quitté alors qu il a tout fait pour arriver à cette finalité. Quoi penser de tout ça ?

    • Steve Etherington 21 mai 2015 at 15 h 20 min - Reply

      Ca me paraît un peu trop compliqué à mon goût et les histoires compliquées donnent du fil à retordre pour connaître le bonheur, la paix, l’amour la joie et la plénitude.

  18. Flo 30 avril 2015 at 21 h 16 min - Reply

    Cher Steve,

    J’aimeraibeaucoup échanger avec vous et suivre vos conseils afin de remettre un peu d’ordre dans ma vie. Besoin de discuter avec qqun qui me rassurerait et me dirait quoi faire dans un premier temps pour arrêter de m’auto-saboter…

    J’espere a tres vite

    • Steve Etherington 4 mai 2015 at 12 h 56 min - Reply

      Bonjour Florence, je serais ravi de vous écouter pour vous aider. Vous aurez aussi accès dans quelque jour à une nouvelle vidéo et à un nouveau programme que j’ai créé pour aider les personnes comme vous qui souffre « du syndrôme de l’auto-sabotage » et comme vous le savez c’est un sujet qui me parle et me touche particulièrement car directement lié à mon vécu aussi. J’ai trouvé des moyens et des solutions que je partage avec vous pour en finir avec l’auto-sabotage.

  19. ricky 8 avril 2015 at 17 h 09 min - Reply

    Je trouve très intéressant cet article. Je pense que sais mon cas dans beaucoup de domaine, sa fait déjà quelque tant que je repense a mon enfance et adolescence, et déjà a 4 ans j’ai vécu quelque chose de difficile. Je vais pas dire que j’ai eu une enfance malheureuse, mais j’ai eu beaucoup de problème, et je pense que le principale problème est un gros manque d’affection, de mes parents et amis plus tard. Donc j’ai toujours chercher a combler ce manque affectif, vers mes amis être la pour eu (mais un peux trop) et surtout vers ma copine quand j’avais la chance d’être en couple. La née passée j’ai rencontrer une femme, pour moi LA bonne personne et voila que j’ai tout ratée et bien sur elle ma quitter, pour moi cettai l’évènement de trop dans ma vie. Et aujourd’hui entre le chômage, la solitude, le celiba. et ect ect je suis détruis psychologiquement, et pour vous dire a quelle poin on peux se saboter j’ai essayer de mettre fin a ma vie. Pour vous rassurer j’ai contacter une psychologue, et j’espère pouvoir m’en sortir. voila un tout petit resumer pour dire, je vais mal

    • Steve Etherington 16 avril 2015 at 10 h 32 min - Reply

      Bonjour Ricky, oui effectivement ce que vous vivez est le lot de beaucoup de personne. Mais déjà un bon point pour vous c’est que d’en être conscient et le reconnaître vous met sur le chemin de l’auto-libération et donc de la liberté. Courage et persévérance sont les mots d’ordre. Je vous souhaite de mettre fin une bonne fois pour toute à l’auto-sabotage. Vous avez d’ailleurs bien fait de décider de vous faire aider car parfois seul il est difficile de changer au plus profond de soi. Je vous souhaite le meilleur et la réussite dans toutes vos démarches.

      Cordialement, Steve

    • Swan 17 mai 2015 at 0 h 47 min - Reply

      Bonjour
      Merci pour cet article. J’ai pris conscience de mon sabotage amoureux (professionnel et financier aussi mais ça m’affecte moins) il y a très longtemps mais c’est souvent plus fort que moi. Je saboté et après j’essaye de réparer et c’est souvent (voire toujours) trop tard car j’ai fait trop de dégâts chez l’autre. En fait, tant que je ne suis pas attachée, le partenaire me trouve géniale (le femme rêvée : jolie, féminine, intelligente, cultivée, avec des valeurs, drôle comme un bon pote) mais dès que je suis attachée, je me transforme en être odieux (sur la défensive voire agressive, cynique, critique, humiliante ou je quitte sans raison …). Ça me fait souffrir d’être comme ça car je rencontre des hommes qui me plaisent sur plusieurs points et je leur plais, ils veulent rapidement s’engager mais dès que je leur porte de l’intérêt, j’angoisse et mes saboteurs se mettent en marche. Récemment j ai été fiancée à un maître du sabotage amoureux aussi. 2 saboteurs ne peuvent ils pas construire quelque chose ensemble ? Il critiquais tous mes faits et gestes, scrutais mon comportement à la loupe et me faisais des remarques sur absolument tout. Il voulait tout contrôler car il a toujours eu peur que je le quitte. Il n’appelait pas ça des critiques et me reprochait de ne pas accepter les remarques et demandes de changement. Tout ce qui lui passait par la tête devait être dit pour soit disant avancer. En fait il m admirait depuis des années et à toujours rêvé de m’avoir. Une fois « acquise », il critiquait toit. Curieux.

      • Steve Etherington 21 mai 2015 at 15 h 19 min - Reply

        Au plaisir je suis ravi que vous ayez apprécié cet article et qu’il vous ai apporté une aide précieuse.

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Ok