PEUR DE L ENGAGEMENT CHEZ LA FEMME

Vous êtes ici : Accueil - Comment avvoir confiance en soi - PEUR DE L ENGAGEMENT CHEZ LA FEMME

PEUR DE L ENGAGEMENT CHEZ LA FEMME

[fusion_builder_container hundred_percent=”yes” overflow=”visible”][fusion_builder_row][fusion_builder_column type=”1_1″ background_position=”left top” background_color=”” border_size=”” border_color=”” border_style=”solid” spacing=”yes” background_image=”” background_repeat=”no-repeat” padding=”” margin_top=”0px” margin_bottom=”0px” class=”” id=”” animation_type=”” animation_speed=”0.3″ animation_direction=”left” hide_on_mobile=”no” center_content=”no” min_height=”none”]

peur-de-l-engagement-chez-la-femme

peurde l’engagement chez la femme

La peur de l’engagement chez la femme est à de multiples point bien différent de la peur de l’engagement chez l’homme. Ce dont il faut être conscient c’est que l’engagement sentimentale, affectif …etc pour une femme comporte beaucoup plus de plus de risque potentiel. Je m’explique à se sujet dans les lignes qui vont suivre.



Un engagement implique une grande responsabilité pour la femme dans le sens où si vous décidez de fonder un foyer, une femme devient la mère d’enfant et a une responsabilité particulière envers eux. La femme a pour mission inconsciente de protéger sa couvée et de réussir à les nourri, les vêtir et les éduquer jusqu’à ce qu’ils soient indépendants, autonomes et capables de se débrouiller seul dans la vie.

Ce n’est pas du tout une parole “de macho” mais plutôt un fait que vous pouvez voir et observer dans la nature et le règne animal. Au fond d’elle, une femme garde ses instincts primitif qui l’a guide inconsciemment dans toutes les phases de sa vie.

Ainsi, inconsciemment, durant son jeune âge, de 18 à 30 ans, une femme va généralement rechercher un homme qui lui inspire la stabilité, la sécurité et la protection, car toujours inconsciemment son instinct primitif lui “souffle à l’oreille” : “cet homme est un homme idéal pour s’accoupler et avoir des enfants”.

Malheureusement, le choix du partenaire trop jeune, est le choix inconscient qui n’est pas vraiment le meilleur car il ne rattache pas forcément au véritable amour sans regard sur la condition matérielle de l’individu masculin.

Je pense que les échecs amoureux, affectifs et familiaux dont le nombre de divorce actuel délivre naturellement un message significatif, sont directement lié aux peurs primitives chez la femme, qui sont le besoin de sécurité financière, la protection…etc.

Si vous regardez loin derrière vous à l’époque des après guerre de notre siècle, vous pouvez vous apercevoir que vos grands parents ou arrière grands parents ne se sont pas choisis avec des peurs inconscientes à l’esprit. Ils se sont choisis car il se plaisait vraiment. Une femme ne choisissait pas son homme par rapport à la sécurité financière et matériel.

80 % des couples après guerre sont des couple qui ont vécu toute leur vie ensemble et ont prospéré ensemble. Je reste persuadé que si les femmes ne regardaient pas l’aspect matériel et financier d’un homme pour choisir leur partenaire amoureux, et qu’elles écoutaient vraiment leur coeur, elle trouveraient à coup sûr l’homme qui s’accorde parfaitement avec elle.

Une femme vraiment amoureuse d’un homme lui donne tout les ingrédients dont il a besoin pour connaître le succès, la richesse, la fortune, la réussite et la prospérité.

Comme vous l’avez déjà surement entendu, derrière un grand homme il y a toujours une femme.

Et bien je crois à 100 % à cette maxime !! Je crois qu’un homme n’est rien sans une femme, mais c’est à vous les femmes de changer la donne afin de choisir votre partenaire en fonction de sa richesse intérieure et non pas au seul aspect extérieur, financier ou matériel.

 

PEUR DE L’ENGAGEMENT

La peur de l’engagement comme toutes les peurs prends son origine dans les profondeurs de votre esprit subconscient pour des raisons multiples et variés. certaines raisons sont toutefois bien plus fréquentes que d’autres. Ainsi un choc émotionnel ou un traumatisme suite au divorce de vos parents alors que vous étiez jeune est l’une des raisons générale de a peur de s’engager.

peur-de-l'engagement

peur de l’engagement

D’autres raisons peuvent engendrer la peur de l’engagement amoureux comme la peur de subir les infidélité de son conjoint, mais comme vous pouvez l’apercevoir, en général quand des parents divorce dans la grande majorité des cas, ceci est déclenché par l’infidélité dans le couple. La véritable cause n’est donc pas la peur d’être trompé mais à son origine dans une cause bien plus lointaine, à savoir le divorce parental.

Ceci n’est qu’un exemple. Prenons un autre cas, imaginons que votre père ou mère était soumis(e) à son conjoint et peut-être se faisait brutalisé. Inconsciemment, ayant vu çà dans votre enfance à la maison, une peur à pu naître en voyant votre père brutal avec votre mère et vous craignez inconsciemment de vivre la même chose.

Ce que l’on observe fréquemment, c’est qu’un individu homme ou femme, choisis inconsciemment son partenaire amoureux soit en total opposition à la personnalité et fonctionnement des parents ou alors s’attire irrésistiblement un partenaire ayant les traits de caractères que son père ou sa mère.

Comment vaincre la peur de l’engagement

comment-vaincre-la-peur-de-l-engagement

comment vaincre la peur de l’engagement

 

Pour savoir comment vaincre sa peur de l’engagement, au risque de me répéter, vous devez absolument trouver la ou les véritables causes de cette peur. C’est seulement en trouvant les causes que l’on peut se libérer de ses peurs et se libérer d’une phobie.

Une fois que vous avez effectué ce travail seul, avec un psychologue ou avec une personne spécialisé dans la relation d’aide, vous pouvez commencer un véritable travail spirituel (spirituel définition = qui concerne les lois de l’esprit) pour ne pas reproduire le votre schéma familiale.

C’est à dire de posé les actes et prendre les dispositions mentales et psychologique pour ne pas reproduire le même schéma que vos parents. Si la cause de votre peur de l’engagement vient de votre histoire familiale bien sur.

 

Peur de l’engagement que faire

Comme vous l’avez vu ci-dessus, vous avez déjà un travail a effectuer sur les causes. Une fois établie vous allez pouvoir travailler sur les solutions. Sachez que il n’y a pas de solution miracle pour savoir comment surmonter la peur de l’engagement. Vous êtes une personne unique avec un mode de penser et de fonctionnement unique.

peur-de-l-engagement-que-faire

peur de l’engagement que faire

Il ne peut y avoir donc de solution globale.Vous devez trouver seul ou avec un psychologue une solution adapter à votre histoire personnel, adapter à votre personnalité, adapter à votre vie…etc.

Après une fois qu’un travail important a été effectuer, vous devez rester vigilant à faite en sorte que toutes vos paroles, vos actes, vos manières de réagir dans votre couple soient remplit de confiance dans l’intégrité de votre conjoint afin de lui insufflé cette confiance. Inconsciemment il répondra d’une manière positive à votre état mental et psychologique en étant toujours un compagnon intègre et fidèle.

Car si vous êtes toujours dans un états psychologique de suspicion vous vous attirerez irrésistiblement les évènements et conditions pour que votre peur se réalise au sein de votre couple. 

Votre esprit est créateur, que vous créez des choses positives et constructives ou des choses négatives et destructives. Tout ce sur quoi vous laissez votre esprit se concentrer, va engendrer des matérialisation en rapport avec l’objet de votre pensée et de vos émotion. Voilà pourquoi vous entendez chaque jour de plus en plus parler de la puissance de votre subconscient et du grand pouvoir de la pensée positive.

Peur de s’engager

Avant de vous engagez à la légère, réfléchissez sur le fait que vous avez une grande responsabilité. S’engager vis à vis de quelqu’un est un acte très puissant sur le plan de la psychologie. Peu de personne prennent le temps de considérer l’acte d’engagement affectif, amoureux et émotionnel.

peur-de-s-engager

peur de s engager

 

Il vaut mieux ne pas s’engager que de s’engager à la légère dans le mariage juste pour faire une belle fête en suivant un rite ou une pseudo obligation. 

Un engagement est un acte sacré et sain qui peut vous permettre d’accéder à de fabuleux plan d’existence. L’homme et la femme sont l’alpha et l’omega, et l’union des sexes opposées, l’union de l’homme et de la femme permet de réaliser, suivant le terme chinois “le Grand Tao”. C’est en quelque sorte l’union du ciel et de la terre.

Le ciel est le symbole de l’homme, qui représente la force et la puissance de l’homme. La terre symbolise la femme, qui représente la terre nourricière, le sol fertile sans quoi il n’y aurai pas de vie sur terre. La terre et la femme symbolise donc l’élément indispensable et et de plus grande valeur que celle de l’homme dans le sens où sans la femme, sans le féminin, sans la terre il ne peut y avoir aucunes richesse, aucune abondance et aucune prospérité.

J’espère avoir été assez élogieux pour vous mesdames mais ces mots, ces paroles, je les pense et je les croit au plus profond de moi.

 

 

Partagez cet article !

et

Laisser un commentaire ci-dessous

 

 

 Mots clés :

  • peur de s engager
  • peur de l engagement
  • peur de l engagement chez la femme
  • peur de l engagement chez l homme
  • peur de l’engagement et rupture
  • comment vaincre la peur de l’engagement
  • comment surmonter la peur de l’engagement
  • peur de l’engagement professionnel
  • peur de l’engagement solution
  • peur de l’engagement que faire
  • psychologie peur de l’engagement

[/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]

2016-12-09T19:12:24+00:00

About the Author:

Passionné par la psychologie et le développement personnel, j'ai eu envie de créer ce blog pour partager sur ces deux thèmes. La psychologie s'applique à tous les domaines de notre vie, donc je publierai des articles dans de nombreux domaines. Laissez des commentaires, partagez vos expériences et donnez votre avis . Bonne visite

26 Comments

  1. BBjeanne 13 avril 2018 at 18 h 40 min - Reply

    Bonjour Steve, je crois que parce que j’ai été quittée après 18 ans de vie commune, je voudrais mais je n’arrive plus à m’engager. Je suis heureuse tant que l’homme ne me propose pas soit que j’aille habiter chez lui, soit de venir habiter chez moi. Subitement, je deviens triste et comme étouffée. J’ai l’impression de devoir dire oui parce qu’il me le demande et qu’est ce que ça veut dire si je dis non???? Je me dis que je ne l’aime pas suffisamment pour accepter sa présence jour et nuit. Je ne me suis jamais posée cette question lorsque j’ai aimé “pour la vie” le papa de mes enfants. Alors, serai je un jour capable de franchir le cap … ?

    • Steve Etherington 8 mai 2018 at 11 h 20 min - Reply

      Bonjour Marie, désolé de vous répondre seulement maintenant, je reviens tout juste de voyage aux États-Unis.

      J’aimerais tout d’abord vous poser une question, quel âge avez vous ? Et Quel âge ont vos enfants ?

      Ensuite je voudrais vous dire de ne pas vous forcer si cela provoque par la suite systèmatiquement une rupture amoureuse, une rupture de couple.

      J’ai un principe et une régle que je privilégie depuis des années, c’est la communication. Vous devez être capable de parler et communiquer de votre malaise suite à votre histoire. L’homme avec qui vous avez une relation devra comprendre, vous rassurez et prendre le temps de vivre chacun chez soi le temps nécéssaire jusqu’à ce que vous sentiez intérieurement que c’est bon.

      Ce que vous faites, c’est ce que l’on appel de l’auto-sabotage. J’ai écris un article très détaillé sur comment arrêter de se saboter.

      Comment voudriez vous que je vous aide ?

      Quelles sont les 2 questions auxquelles vous avez besoin que je réponde pour vous aider ?

      Quel sujets aimeriez vous que j’aborde pour vous aider dans votre problèmatique ?

      Bien à vous,

      Steve

  2. ado 21 novembre 2016 at 14 h 36 min - Reply

    Je me trouve confronté à cette situation ou j’ai rencontré une femme très bien.
    Nous avons vécu une relation pendant un an et plus cela fonctionnait plus je sentais qu’elle reculait.
    Jusqu’au jour ou fatalement j’ai rompu notre relation voyait qu’elle n’arrivait pas à s’y investir.
    Nous sommes resté séparés 3mois pendant lesquels je me suis remis en cause et j’ai fait tout un travail sur moi considérant que j’avais aussi ma part responsabilité.
    Nous sommes encore très attirés l’un par l’autre. Pour moi c’est de l’amour.
    Aujourd’hui, elle m’a avoué n’avoir aucune volonté, que son cœur était une pierre, qu’elle ne savait pas si elle m’aimait profondément etc…
    Une vraie girouette, un pas en avant un pas en arrière… rien est clair pour elle. Un jour elle passe son temps à m’envoyer des « fleurs » puis ensuite à sombrer dans la peur et le défaitisme. De mon côté je reste calme, silencieux, patient et ouvert. Toute initiative que je prends est repoussé et même après 3mois de séparation je ne vois pas d’évolution. La communication est restreinte à des choses superficielles relativement affectueuse (petits clins d’œil) mais pas de réflexion de fond.
    Bref elle me dit qu’elle doit réfléchir mais concrètement elle ne fait rien et laisse passer du temps.
    Elle voit un psy car elle a beaucoup souffert de notre séparation mais elle dit que cela l’ennuie et qu’elle n’en tire rien.
    Sa principalement question est « est-ce que cela peut fonctionner sachant que nous avons déjà vécu un échec ».
    Bref elle se mure dans un cercle vicieux sans fin qui la décourage peu à peu.
    Je ne peux rien faire – et tout ce que j’ai pu essayer de faire à échoué.
    Cette femme est en conflits avec son père depuis l’enfance et est incapable de faire un choix et une décision simplement.
    Je suis perdu et je ne sais plus tellement comment agir face à ce mur.
    Il est évident que l’action ne doit plus venir de moi mais qu’elle doit prendre ses responsabilités.
    Je ne suis pas certain qu’elle ait pris conscience de ses problèmes ou plutôt préfère le déni…
    Je pense que je vais en rester là – mais comme j’ai tout mon temps je voulais avoir votre avis.
    Merci

    • Steve Etherington 22 novembre 2016 at 15 h 09 min - Reply

      Pour que votre relation reparte cette fois du bon pied et surtout pour que votre histoire d’amour marche, il est je pense nécéssaire qu’elle fasse un travaille pour se libérer de ses blocages et problèmes émotionnels lié à son enfance et son père tel que vous me l’avez dit. Il est peut-être judicieux que vous la souteniez dans la démarche et que vous lui montriez que vous êtes là auprès d’elle pour la soutenir. La communication est toujours la pierre angulaire pour réussir dans son couple. Demandez lui simplement de quoi a t’elle besoin le plus au fond d’elle ? Quels sont les 2 besoins affectifs très important et primordiaux pour elle que vous devez lui apporter ? Dites lui aussi ouvertement ce que vous attendez de votre femme, dites lui les 2 choses principales que vous avez besoin de recevoir d’elle. Cela peut-être la sécurité matérielle, l’amour et l’affection, le besoin d’être valoriser et qu’elle vous fasse confiance, le besoin de se sentir important, le besoin de ressentir sa posséssivité et un peu de jalousie pour vous rassurer sur sa sincéricté, et vice-versa pour elle, de quoi a t’elle vraiment besoin au plus profond d’elle que vous lui apportiez ? Vous verrez que vous allez tout les deux vous découvrir véritablement et voir et comprendre chez l’autre des choses que vous n’aviez pas vu ni compris. Bien à vous et bonne chance pour votre relation amoureuse, puisse t’elle déboucher sur une relation et une vie de couple stable et à très long terme voir pour la vie, je vous le souhaite. Steve

      • Ado 1 décembre 2016 at 18 h 34 min - Reply

        Merci de votre réponse et conseils avisés que j’ai suivi.
        Etant séparé la démarche n’a pas été simple et malgrés tout le tacte que j’ai essayé de démontrer les résultats ont été relativement décevant. J’ai d’abord eu énormément de mal à avoir une discussion sérieuse.
        Elle avait prévu de venir me retrouverr le temps d’un week end à paris pour parler tranquillement. Finalement elle a annulé pour raison financière. Aprés agenda “compliqué”, la “fatigue” et les “problèmes techniques”, j’ai réussi à la joindre par téléphone.
        Je prends des nouvelles – elle me raconte ses dérnier jours à rome – Puis j’entend parler français – A ma grande surprise, elle était à paris depuis quelques jours et avoué m’avoir menti pour ne pas me voir. Elle a explosé en sanglot.

        Ce n’est pas la première fois qu’elle me ment pour éviter les sujets “sérieux”.
        Elle m’a ensuite avoué qu’elle était en pleine confsusion et complétement nevrotique.

        Je ne sais pas ce que “nevrotique” veut dire mais ses mensonges m’ont fait pitié – et soudainement la femme que j’aimais devenait un monstre. Toutes sortes de scénarios ce sont dessinés dans ma tête – rapidement je lui ai dit d’engager une thérapie et que son comportement ne faisait que détruire ce qu’elle avait pourtant contribué à construire – que ces problèmes l’empécheraient d’établir des relationelles stables et sincères.

        J’ai conclu qu’elle pourrait venir me voir des qu’elle aurait choisi de devenir un belle personne pour les autres, mais j’allais rester en retrait pour disparaitre et l’oublier. Je n’avais pas d’autre choix que de la laisser seule régler ses problèmes.

        Elle m’a ensuite demandé pardon d’avoir menti, en espérant me revoir un jour quand ses nuages se seront envolés.
        Des que cette jeune femme sent la moindre attente, elle fuit. Des qu’elle voit les conséquences elle revient: c’est maladif et auto-destructeur.

        J’ai passé quelques jours à réfléchir à tout cela. Et surtout pourquoi moi j’étais toujours autant attaché à cette jeune femme.
        Visiblement elle n’est pas bien sans moi et pas bien avec moi. Je ne connaissais pas de syndrone mais j’aimerai bien mettre un nom de dessus (je suis trés analytique, tout problème à une solution etc…).

        La seule question qui me reste en tête: c’est pourquoi je n’arrive pas à me détacher émotionnellement de cette personne?
        J’aimerai l’oublier pour m’ouvrir à d’autre rencontres. Pourquoi je rensens de la compassion et de l’amour pour une personne handicapée emotionnellement?

        • Steve Etherington 9 décembre 2016 at 19 h 46 min - Reply

          Le cœur a ses raisons que la raison ne connais pas. Je suis sûr que vous avez déjà entendu cela. Il se peut que vous soyez fait l’un pour l’autre mais ce qui est sûr c’est qu’elle doit s’engager envers vous de la même manière que vous le faite et elle doit s’engager à guérir des ses schémas inconscients dysfonctionnels. Il se peut qu’elle est vécu des choses lourdes qu’elle a honte d’avouer. Ce n’est qu’une hypothèse, mais si vous avez de l’amour pour cette femme, vous pouvez lui dire que vous êtes un homme de confiance mais que si elle veut s’en sortir et réussir sa vie amoureuse et affective avec vous, elle doit vous parler et communiquer avec vous sur ce qui va pas au plus profond d’elle. Bien à vous et bonne chance quoique vous choisissez de faire. Bonnes fêtes de fin d’année. Steve Etherington

  3. Angela 7 décembre 2014 at 17 h 57 min - Reply

    Bonjour,
    Je fais appel à vous car depuis la rupture avec le père de mes enfants il y a maintenant plus d’un an chaque fois que je commence une relation tout se passe bien mais des que mon partenaire m’annonce un début de sentiments les miens s’en vont du jour au lendemain et je ne vois que ses côtés négatifs, sa présence me dérange et je j’ai qu’une envie me retrouver seule et profiter de mes enfants. Alors qu’avant l’annonce je me voyais très bien faire un bout de chemin avec, je suis en manque de lui, les papillons dans le ventre, je pense à lui sans cesse.et du jour au lendemain tout s’envole et je fais du mal. Est ce que j’ai peur d’un nouvel amour. Est ce que inconsciemment j’ai besoin de faire du mal ?
    Merci d’avance

    • Steve Etherington 8 décembre 2014 at 13 h 36 min - Reply

      Bonjour Angela, est ce que vous avez besoin de faire le mal ? Je ne le croit pas, vous avez peut-être programmé inconsciemment des filtre de protection dans votre subconscient qui entraîne certains comportements et certaines réactions. Vous vous refusez peut-être inconsciemment la possibilité de reconstruire votre vie sentimentale et affective par peur d’être déçu ou que chaque nouvelle relation échoue et vous fasse souffrir. Mais rassurez vous, beaucoup de personnes moi y compris fonctionnons de la même manière, le tout est d’être déjà bien conscient de ce phénomène pour ensuite accepter et mettre en oeuvre le travail psychologique pour vous libérer de tous les systèmes et filtres d’auto-défenses néfastes que vous avez mis inconsciemment en place. Si vous n’y arrivez pas seule, pas de mal à faire plusieurs consultations avec un psychologue qui vous inspire confiance pour dénouer et supprimer les blocages.

      Bien à vous, Steve

  4. William 24 août 2014 at 12 h 22 min - Reply

    Bonjour a tous!
    Je ne sais si ce n’est pas trop tard mais je voudrai emettre mon point de vue en reponse a la comprehension que Caroline Aubert se fait du role de l’homme et la femme dans un foyer.

    L’ancienne societe etait bien meilleure que celle d’aujourd’hui relativement au rapport homme-femme, epoux-epouse!

    Pourquoi vouloir toujours rechercher l’egalite entre les epoux alors que la nature nous enseigne le contraire, savoir, le mari est le chef (pas un dictateur) et la femme, son aide?! C’est un peu comme le Directeur d’une societe a son adjointe, celle-ci ne devra pas marcher sur ses plates bandes au risque de mettre la structure en peril. L’adjointe devra rester a sa place. La societe s’en ira mieux!

    Non, Steve, tu as eu tord de t’excuser, tes propos sont fondes, c’est a Caroline Aubert de revoir sa conception du rapport epoux-epouse dans son interet. Sa vie le prouve : avec deux enfants et, seule, je sais que le quotidien affectif et financier n’est pas facile mais si, seulement, elle peut adopter pour modele, les principes de vie de nos grands-meres ou arrieres grand-meres, elle n’exprimerait pas de maniere aussi vehemente ses echecs!

    Excusez-moi de n’avoir dit que la verite que tous veulent cacher ou ignorer.

    William.

    • Steve Etherington 1 septembre 2014 at 12 h 00 min - Reply

      Bonjour William, je partage certains de vos points de vues mais malheureusement les hommes ont aussi une part de responsabilité dans ce qui se passe dans l’évolution des rapports homme femme. Trop de barbarie et de violence de la part des hommes ont entraîné la révolte féminine qui cherche à présent à devenir l’égal de l’homme. La guerre des sexes et déclaré !!! 🙂 je plaisante biensur, mais je crois que les hommes autant que les femmes auraient tout intérêt à rechercher leur juste et véritable place dans la vie et dans le couple. Dans la culture chinoise, ils disent que la base de la société et la base du bon fonctionnement de la société c’est la famille. Le déchirement familial et les divorces sont une gangrène et un fléau qui est en train de détruire et dévaster de nombreuses nations et de nombreux pays. ceux qui respectent l’unité familiale et qui garde fortement les principe d’entraide de la famille seront ceux qui prospéreront et grandiront tandis que tous les autres seront voué à disparaître. L’homme est un prédateur pour l’homme, et dans toute la nature c’est toujours l’espèce dominante qui survit à une autre. Le manque de valeur familiale et de moralité feront disparaître les plus faible en une, deux ou trois génération. Mais les humain ne sont que peu conscient et préfère rester ignorant pour simplement jouir des plaisirs immédiats de la vie. C’est ainsi, mais tout le monde est libre, je ne juge personnellement personne car chacun est resppnsable de lui même, de ces actes, de ce qu’il pense, de ce qu’il fait de bien ou de mal …etc

      Amicalement

      Bien à vous

      Steve

  5. dounia 8 août 2014 at 22 h 35 min - Reply

    Bonjour,

    J’aimerai avoir des conseils. Je n’arrive pas à m’engager dans une relation sérieuse. Je me rends compte que c’est moi le problème. A chaque fois que je suis en couple, j’ai peur d’être trahi, de souffrir, de trop donner et de tomber de haut ce qui fait qu’aujourd’hui j’ai 21 ans et je n’ai jamais été amoureuse. Quand la relation devient sérieuse, je deviens froide et distance. J’ai actuellement une relation avec un homme, nous avons tout de suite été claire, nous ne devons pas nous attacher, ce n’est pas sérieux. Ca m’a presque rassuré. Mais avec le temps on commence à s’attacher, il lui arrive d’avoir des gestes tendres avec moi, j’apprécie cela et pourtant quand ça arrive j’ai des mouvements brusques, (comme si je le rejettais ou que j’avais peur). Il s’excuse et on en rigole des fois mais au fond ça me gene. C’est limite animal quand un homme à des gestes tendres avec moi, ça me fait peur, je panique j’ai peur de tomber amoureuse, de trop souffrir et de devoir me séparer. J’ai l ‘impression qu’ils sont tous les mêmes et que je serais déçue par son comportement comme j’ai été déçue par le comportement de mon père.

    Merci de m’avoir lu

    • Steve Etherington 14 août 2014 at 11 h 45 min - Reply

      Bonjour Dounia, votre message est clair et je comprends ce que vous vivez pour l’avoir vécu moi même. La peur de l’engagement est souvent causé par le schéma familiale dans lequel vous avez vécu durant votre enfance et directement lié à vos parents ou par une expériences personnelles douloureuse où quelqu’un c’est joué de vous ou alors vous étiez attaché à un homme mais pour lui ce n’était seulement que jeu et amusement. Cela provoque des émotions négative sur le plan affectif et sentimental qui s’enracine profondément dans votre coeur et votre subconscient. Le problème c’est que vous et moi ainsi que tous les autres seront confronté à ce genre de chose car ceci est quelque chose qui fait partie de la nature humaine. Le seul moyen de dépasser votre problème c’est d’accepter les choses et les faits tels qu’ils sont et de toujours avancer. Travailler sur vous pour développer votre confiance en soi, éveillez vous chaque jour de plus en plus car sans dans l’éveille de votre conscience que vous aurez les intuitions justes et vraie qui vous diront de suite si vous avez trouvé la bonne personne pour partager votre vie et construire quelque chose sur des bases solides. Vous aurez bientôt un articles et une vidéo dont le titre sera “Comment attirer ce que vous voulez plutôt que ce que vous ne voulez pas”. Surveillez votre boîte mail je vous envoi le lien bientôt pour accéder à la vidéo et l’article.

      Amicalement

      Steve

  6. sara 6 août 2014 at 10 h 56 min - Reply

    bonjour steve cette article viens de m’ouvrir a nouveau l’esprit sur des choses que je prenais pas en considération et qui avais des répercutions sur ma vie de couple grâce a cette lecture je vais pouvoir améliorer beaucoup de choses afin de vivre librement et sans peur ma vie de couple

    • Steve Etherington 8 août 2014 at 14 h 26 min - Reply

      Bonjour Sara, c’est toujours avec beaucoup de plaisir et d’enthousiasme que je lis des témoignage comme le votre et cela m’aide et m’encourage pour continuer à aider encore plus les autres pour réussir sa vie de couple. J’espère que vous aurez l’envie et le temps pour faire découvrir autour de vous mon blog psychologie positive qui a pour but d’aider chaque jour de plus en plus et servir chaque jour de plus en plus de nombreuses personnes partout sur la planète.

      Bien à vous

      Steve

  7. Nachida 24 juillet 2014 at 21 h 03 min - Reply

    Coucou Steve ,
    Merci vraiment pour les articles que tu nous envois sa m’aide beaucoup et puis j’ai un probléme j’aimerais avoir ton avis , Bon moi cette année je vais passé mon Bacalauréat et le probléme c’est que j’ai peur , je sais pas si c’est la peur d’écoué ou bien j’ai de mon avenir aprés cette periode et aussi pour le future j’ai trop de réve et de plans pour mon avenir , mais avant cela j’ai peur d’échoué , disant peut étre que j’ai pas vraiment confiance en moi , c’est pour cela je te demande des conseils pour pouvoir resté toujours forte et ne jamais laissé tombé mes réves .
    Merciii a Toi et je te souhaite un bon week end
    j’attend ta réponse 🙂

    • Steve Etherington 27 juillet 2014 at 15 h 47 min - Reply

      Bonjour Nachida, pour vous aider je pourrais vous proposer un coaching personnalisé mais pour cela nous devrions être proche. Pour vous aider je vous suggère d’étudier le livre de Anthony Robbins intitulé “pouvoir illimitée”. Combattez vos peurs en les affrontant. Faites tout ce que vous pouvez pour avoir chaque jour de plus en plus confiance en vous et pour cela, vous pouvez commencer par faire tous ce qui vous faire peur ou qui vous impressionne. Si vous avez peur d’aller parler à un inconnu dans la rue, alors faites le maintenant et vous verrez que vous allez commencer à vous “ah oui ca y est je l’ai fait” et vous aurez ainsi déjà plus de confiance en vous. La confiance en soi est quelque chose que vos devez entretenir au quotidien par des penser positive et des actions qui vous permettent de gagner en confiance.

      Amicalement

      Steve

  8. Caroline Aubert 17 décembre 2013 at 23 h 52 min - Reply

    Bonsoir Steve,
    Merci pour cet article qui traite pour une fois de la peur de l’engagement chez la femme et non la peur de l’engagement chez l’homme.
    Je ne suis pas tellement d’accord lorsque vous dites que la femme a pour rôle d’aider son homme à prospérer. Je crois qu’aujourd’hui la femme est libre et cherche à prospérer tout autant que l’homme, voir même plus que l’homme. Ceci n’est pas évident et demande un certain équilibre car entre ses enfants qu’elle couve, son homme qu’elle chérie et sa réalisation professionnelle tout est important pour elle et du coup elle ne ce laisse que peu de place pour elle même.
    Je crois que la séparation actuelle de nombreux de couple vient d’une part du fait que l’homme est perdu face à la volonté d’indépendance de la femme et d’autre part que l’homme et la femme qui formait un couple au départ n’évoluent pas toujours dans la même direction et du coup ils n’arrivent plus à se comprendre et à s’entendre.
    Il y a des univers différents et réussir à les ajuster est un exercice de haut vol. Je crois que le seul véritable engagement que nous avons est vis à vis de nous même en premier, ne croyiez vous pas ?
    Caroline

    • Steve Etherington 18 décembre 2013 at 20 h 22 min - Reply

      Oui c’est vrai je suis allé un peu fort sur le terme j’avoue. C’est une erreur de ma part et je me suis mal exprimé dans ce propos d’autant plus que je suis un fervent défenseur de l’égalité entre homme et femme. Je voulais simplement dire que vous les femmes avez un effort supplémentaire à faire pour que la famille et l’unité familiale reste le point le plus important. Les hommes ont eux aussi un grand rôle à jouer pour cela bien entendu.

      J’ai actuellement de grandes discutions avec ma petite soeur qui est confronté à des difficultés dans son couple. Comme vous le dites la volonté d’indépendance des femmes est très importante mais l’équilibre familiale l’est encore plus, ne croyez vous pas ?

      La famille et l’unité familiale est la base de la société et par extension la base de la prospérité d’un pays. Quand la famille explose par le biais d’un divorce, la vie de tous les êtres qui la compose vont connaître des troubles pouvant mener à des vies d’individus chaotique. En fait mon message était de vous dire à vous les femmes qui est louable et normale que vous réalisiez et concrétisez vos aspirations mais tout en gardant votre place de femme au sein du couple et de la famille.

      J’espère avoir été plus clair dans cette réponse, qu’en pensez vous ?

      Merci à vous pour votre réaction

      Bien à vous

      Steve

      • Caroline Aubert 18 décembre 2013 at 22 h 03 min - Reply

        Bonsoir et merci pour votre réponse,
        Je ne suis toujours pas d’accord, nous la femme nous ne devrions pas à avoir à faire un effort supplémentaire par rapport aux hommes. L’unité familiale revient autant à la femme que l’homme de nos jours. Je sais, je sais, devant l’indépendance et la force de la femme, l’homme est souvent perdu et lorsque nous lui parlons d’unité familiale, nous nous retrouvons parfois devant un mur mais cela change, l’homme évolue autant que la femme et tant mieux.
        Nous pouvons et nous gardons notre place de femme mais une femme séparée qui élève ses enfants a souvent aujourd’hui de meilleurs revenus que son ex, c’est à dire le père de ses enfants..ce qui donne que la femme jongle entre tout cela et que si elle accentue sa réalisation professionnelle, c’est surement pour ramener de l’argent à la maison pour ses enfants car le père n’est plus là…Alors oui nous sommes des femmes mais pas des femmes comme à l’époque au sein de la famille, en tout cas je ne le suis pas et heureusement sinon à l’heure qu’il est, je crois que mes enfants mangeraient leur poing et rien d’autre…Je suis fière d’emmener mes enfants avec moi dans mon évolution, ils regardent et ressentent l’évolution de leur mère et je crois que cela fait partie intégrante de l’éducation et je suis fière de leur donner ces morceaux d’expérience de vie.
        Voilà ma pensée
        Merci pour ce partage
        Caroline

        • Steve Etherington 19 décembre 2013 at 10 h 49 min - Reply

          Bonjour Caroline,

          J’ai lu avec attention votre réponse et médité dessus. Il est très enrichissant de méditer sur les points de vue des autres et étudier les différences entre hommes et femmes.

          Puis je vous poser quelques questions ?

          – Etes vous issue d’une famille de parents séparés ou divorcés ?
          – Vos enfants sont ils en bas âge ?
          – Aspirez vous à reconstruire quelque chose avec un autre homme ?

          Bonne journée à vous

          Steve

          • Caroline Aubert 19 décembre 2013 at 11 h 00 min - Reply

            Bonjour Steve,
            Mes parents ne sont ni séparés, ni divorcés
            Mes enfants ont 4 et 8 ans
            Je ne sais pas, la vie le fera pour moi…ou pas…

            J’ai un parcours particulier, je vous invite à mieux me connaitre en visitant mon blog à l’adresse carolineaubert.net

            • Caroline Aubert 19 décembre 2013 at 11 h 01 min - Reply

              Je suis d’accord le partage est très enrichissant, merci à vous pour cela

            • Steve Etherington 19 décembre 2013 at 11 h 30 min - Reply

              Merci d’avoir répondu à ces questions. Je vous les ai posé car je pressentais le résultat de votre réponse. Je comprends et respecte entièrement votre point de vue dans les messages que nous avons partagé auparavant.

              A travers votre réponse je revois par quoi est passé ma propre mère qui a du faire fasse seule à une séparation et divorce compliqué avec la charge de 3 enfants. Donc je vous assure que je comprends votre point de vue. Et je sais qu’il faut du courage et de la persévérance.

              Ma réponse est basé sur le point de vue d’une personne qui a grandi au milieu du déchirement familiale, j’ai été dans la position identique à celle de vos enfants dans la structure familiale. C’est à dire vivre partagé entre la mère et le père les quelques fois où il est présent. Soyez sûr que mes réponses n’était absolument pas arriérées et réductrices envers les femmes. J’aime les femmes et je souffre à chaque fois que j’entends des atrocités commises envers les femmes.

              Vous serez surement confronté à des choses particulières avec vos enfants au fur et à mesure qu’ils grandiront faisant peut-être vos positions actuelles.

              Mais ainsi va la vie, chacun chemine sur une voie qui lui est propre et unique.

              Ps : en ce qui concerne votre blog, c’est déjà fait, je suis allé à plusieurs reprise dessus ! 🙂 Vous avez trouvé votre voie, je vous souhaite donc une excellente route avec beaucoup de bonheur, de joie et de prospérité.

              Passer de bonnes fêtes de Noel

              Steve

  9. Alban 3 décembre 2013 at 12 h 58 min - Reply

    bonjour Steve
    merci pour ce texte j’ai juste faire une lecture rapide je te reviendrai un peu plus tard infiniment merci pour tout.

    • Steve Etherington 3 décembre 2013 at 14 h 44 min - Reply

      Oui merci, j’espère sincèrement que cet article vous plaira et je reste entièrement disponible pour échanger avec vous.

  10. Rima 1 novembre 2013 at 18 h 25 min - Reply

    Bonjour Steve,
    Si je comprends bien, vous voulez dire que la peur de l’engagement est normale chez les hommes et pathologique chez la femme? (c’est pour ça que vous traitez le cas féminin)
    Pour moi, la raison principale de la peur de l’engagement chez la femme, est la peur de l’engagement chez l’homme justement. Vous pouvez appeler cela une croyance (limitative?) mais bcp d’exemples me confirment jour après jour le bien fondé cette croyance (après, il y a peut être des exceptions, que je n’ai pas rencontrées).

    je suis d’accord avec vous sur le fait qu’il faut travailler sur cette peur, afin de pouvoir la maitriser, pour pouvoir vivre en harmonie avec soi(et avec l’autre).

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.